« Preuves d’un soutien » de loges maçonniques à Sonko et Bougane Guèye : Africa Check démonte les fausses infos des réseaux sociaux

Depuis quelques jours, des documents présentés comme étant les preuves d’un soutien de loges maçonniques à deux opposants sénégalais circulent sur les réseaux sociaux, Facebook plus particulièrement. Une vérification faite par Africa Check montre qu’il s’agit d’une manipulation.

Photomontage des documents manipulés

Sur un des documents, où sont visibles les logos des cinq grandes loges d’Europe (la Grande Loge régulière de Belgique, la Grande Loge suisse alpina, les Grandes Loges Unies d’Allemagne, la Grande Loge du Luxembourg et la Grande Loge d’Autriche), on peut lire « ce document certifie qu’après concertation, nous avons pris la décision de confirmer notre choix sur Mr Ousmane Sonko comme candidat à la présidentielle 2019 ».

Ousmane Sonko est le président du parti d’opposition Pastef et est candidat déclaré à l’élection présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal.

La même déclaration rédigée exactement dans les mêmes termes, a été adressée à un autre opposant, Bougane Guèye Dany,  président du mouvement Gëm Sa Bopp, également candidat déclaré à la présidentielle 2019.

Autre détail, les deux déclarations sont toutes signées « Berlin, le 06 Janvier 2017 ».

 

Grâce à une recherche d’image inversée sur Google Images et sur TinEye, Africa Check a pu retrouver la déclaration originale émanant de ces organisations citées plus haut.

« Au premier regard, c’est un faux »

Africa Check a contacté par téléphone la Grande Loge Suisse Alpina. Elle nous a confié qu’elle ne se sentait pas concernée puisque, « au premier regard, c’est un faux. Cela ne vient pas de nous ». Elle a ajouté : « Nous n’intervenons pas en politique et surtout nous n’intervenons pas à l’étranger ».

 

On voit également le nom de Bougane Guèye Dany sur ce qui est présenté comme étant un « communiqué de la Grande Loge de France » et qui annonce soutenir sa candidature à l’élection présidentielle de 2019. Au bas du communiqué, qui n’est pas daté, figure une signature attribuée à Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France.

Photomontage des documents manipulés

Le problème est que le document ressemble plus à une lettre qu’à un communiqué de presse, avec les formules de politesse au début et à la fin. Africa Check a appelé les deux numéros figurant sur le « communiqué ». L’un renvoie à la messagerie vocale, l’autre « n’est pas attribué ».

Il existe un quatrième document, qui est un communiqué de presse rendant compte d’une réunion de la Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm tenue les 2 et 3 décembre 2017. Problème : le communiqué est daté du 17 juin 2017. – Samba Dialimpa Badji (15-12-2018)

© Copyright Africa Check 2018.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles