Présumé Affaire russe : la maison de Paul Manafort , un proche de Trump fouillée par le FBI

Le FBI aurait mené un raid et fouillé la maison de Paul Manafort du camp de Donald Trump dans le cadre de l’enquête sur les allégations de liens entre l’équipe de campagne et les responsables russes. On ne sait rien en ce moment sur les renseignements tirés de la maison de M. Manafort dans les raids pré-aurore du 26 juillet concernent l’enquête, selon Washington Post.

Le FBI est venu chez lui après que M. Manafort ait volontairement rencontré le Comité du renseignement du Sénat à huis clos le jour précédent. Il était là pour discuter d’une réunion à laquelle il a assistée en juin 2016 avec Donald Trump Jr, l’aide de la Maison Blanche,  le mari de Ivanka Trump, Jared Kushner, et un avocat russe ayant des liens avec le Kremlin, Natalia Veselnitskaya.

Le procureur spécial Robert Mueller a travaillé avec le FBI sur le mandat de recherche de grande envergure, obtenu avant la recherche. Alors que l’ancien agent spécial du FBI, Asha Rangappa, a souligné sur Twitter, que pour obtenir le mandat de perquisition, le FBI devait présenter des preuves à un juge fédéral montrant qu’il était probable que M. Manafort ait commis un délit et que cette preuve pourrait être dans son domicile.

Asha Rangappa  semble également signaler que M. Mueller et le FBI ne faisaient pas confiance à l’ancien président de la campagne pour renvoyer tous les documents pertinents, même après qu’une première assignation au jury avait été émise pour qu’il le fasse. M. Manafort a chamboulé les dossiers, dont certains seraient des notes de la réunion de juin 2016 avec Mme Veselnitskaya à Trump Tower à New York.

Lactuacho.com avec independent.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles