Presse Les mises-en-garde de Serigne Abdoul Aziz Al Amine, le nouveau khalife des Tidiane largement relayées

Le khalife général des Tidiane tient un discours musclé devant les hommes politiques-Al Amine met en garde les politiques», note L’Observateur. Dans ce journal, le marabout lance aux politiciens : «Si vous n’arrêtez pas vos querelles, le pays basculera dans une guerre civile. Ce que je vois venir n’augure rien de bon».

De son côté, L’As insiste sur «les sévères mises en garde de Al Amine» qui estime qu’ «il n’est pas exclu que la confusion actuelle soit la base du rappel à Dieu de Serigne Cheikh» et que «le pays marche tout droit vers la guerre civile». Poursuivant, le khalife demande aux politiques d’arrêter «les injures, les accusations gratuites…»

Revenant sur cette déclaration du khalife général, Serigne Abdou Aziz Su Al Amine, Le Soleil indique que «la classe politique (est) invitée au dialogue et à la cohésion sociale».

Ce qui fait dire à Sud Quotidien que dans son premier sermon, «Al Amine somme la classe politique au dialogue».

«Violences, querelles, invectives…des politiques-Le sermon d’Al Amine», titre EnQuête, soulignant qu’à la classe politique venue lui présenter ses condoléances, le khalife a dit ses quatre vérités.

Toutes choses qui font dire au Témoin : «La sévère mise en garde de Al Amine aux politiciens» sur la situation nationale. Pendant ce temps, Le Quotidien affiche les confidences du défunt khalife à Al Amine et note «l’ultime avertissement de Al Makhtoum».

Source Apa

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles