Présidentielle malienne : l’opposant Soumaïla Cissé n’en démord pas, « je peux prouver que j’ai gagné cette élection avec 51%, contre 48% »

L’opposant Soumaila Cissé a rejeté, vendredi à Bamako, les résultats du second tour de l’élection présidentielle malienne qui l’ont donné perdant avant d’annoncer qu’il est en réalité le vainqueur du scrutin avec 51 pour cent des suffrages.

« Je maintiens et je peux le prouver que j’ai gagné cette élection avec 51%, contre 48% pour mon adversaire », a déclaré Soumaila Cissé, devant une foule de militants et sympathisants.

Selon les résultats provisoires donnés jeudi matin par le ministre de l’Administration territoriale, Ibrahima Boubacar rempile pour un second mandat de cinq ans avec 67,17 pour cent des voix contre 32,83 pour cent à Soumaila Cissé.

Pour l’opposant, il n’y pas de doute qu’il y a eu des « bourrages d’urnes, des fraudes massives » et d’autres formes d’irrégularités.

« Je rejette catégoriquement et sans équivoque les résultats proclamés par le ministère de l’Administration territoriale. Je refuse et dénonce ces résultats qui ne sont que supercheries, mascarades et mensonges. J’utiliserai toutes les voies de recours que m’offre la constitution de notre pays et les textes internationaux pour faire respecter le vote des Maliens », a-t-il ajouté.

Le chef de file de l’opposition a annoncé des recours devant la Cour constitutionnelle et appelé à la « résistance ». Ce faisant, Soumaila Cissé a appelé les populations à une marche ce samedi matin à Bamako.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles