Précarité totale et conditions de vie difficiles Des travailleurs de Dangote Cement râlent

Les travailleurs intérimaires de Dangote Cement officiant dans la production des mines et carrières depuis plusieurs années ont exprimé hier, leur colère lors d’un point de presse, en présence de Sidya Ndiaye Secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (Fgts).

Les raisons de leur courroux, la précarité totale et les conditions de vie difficiles dans lesquelles ils vivent. Ils sont «sans revenus décents à la dimension des efforts et sacrifices consentis ».

Selon Sidya Ndiaye, venu témoigner la solidarité de la centrale à laquelle ces travailleurs sont affiliés, «ils sont utilisés comme de la main d’oeuvre taillable et corvéable et de manière permanente par des entreprises soustraitantes, en violation de la réglementation en vigueur».
Décidée à se faire entendre, la section syndicale de Dangote Cement a déjà déposé un préavis de grève autour d’une plateforme revendicative portant sur 9 points et signé par les 8 membres du collège des délégués.

En attendant, Sidya Ndiaye a annoncé le lancement dès ce lundi d’une pétition pour demander le départ du Directeur général de l’entreprise. Il s’y ajoute une opération de brassards rouges à grande échelle pour accueillir les délégations qui seront présentes à la cérémonie d’inauguration de la cimenterie, pour sensibiliser toutes les autorités sur l’urgence et la nécessité d’intégrer tous les travailleurs ayant droit

Source ‘’L’As’’

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles