Pratique de l’esclavage moderne: Le Sénégal épinglé

Le rapport du Comité pour la prévention de la torture en Afrique (Cpta) publié ce mois d’Avril, montre que cette pratique de l’esclavage moderne  persiste sur le continent. D’après son président, Lawrence M. Mute, même si des efforts ont été entrepris pour l’éradiquer ou la prévenir, elle demeure encore un grave problème à cause de l’impunité dont jouissent les auteurs de ces actes.

Cette année, le Comité a davantage mis l’accent sur l’esclavage contemporain dont sont victimes 35,8 millions de personnes dans le monde. Mais, les 15,7 % vivent en Afrique subsaharienne. Surtout en Côte d’Ivoire, en Mauritanie, en Gambie, au Bénin, au Ghana, au Niger et aussi au Sénégal.
La présence du Sénégal s’explique sans doute par la banalisation du phénomène des talibés, déguenillés, qui errent dans les rues de Dakar à la recherche de l’aumône.

Dans ces pays, explique le comité, les enfants sont vendus ou envoyés dans des écoles coraniques où ils sont obligés de mendier pour des imams ou recrutés en tant que porteurs non rémunérés.

Il faut savoir que le Sénégal fait son rapport sur la situation des droits de l’Homme dimanche, pour apporter les réponses sur ces interpellations.

Source ‘’Le Quotidien’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles