Pour une nouvelle génération d’entrepreneurs : 40 jeunes filles, bénéficiaires du camp d’excellence de 10 jours organisé par l’Association JEADER

En marge de l’événement qui va se tenir durant les vacances de Noël, Mme Absa Gningue, présidente de l’association JEADER (Jeunes entrepreneurs africains œuvrant pour le développement économique régional), a été face à la presse pour donner un avant goût du camp de vacances qu’ils comptent organiser. D’aprés Mme Gningue, c’est 40 élèves âgées de 12 à 18 ans, sélectionnées suivant des critères d’excellence au niveau des classes de 5ème, 4ème de CEM et 2nde et 1ère de lycées, à la Maison d’Education Mariama BA de Gorée, qui vont participer à ce camp de vacances. Les filles vont bénéficier d’un renforcement de capacités en restauration, sciences et techniques de communication, en formation en civisme et culture, en entreprenariat, en divers métiers de la vie. Ceci constitue une contribution de l’association JEADER à la promotion d’une jeunesse responsable et consciente de son rôle dans la société, pour une nouvelle génération de Leaders Africains. Cette rencontre a été en présence des autorités de l’Ambassade des Etats Unis au Sénégal, du Ministère de l’Education Nationale et de la Maison d’éducation Mariama BA, des partenaires de JEADER.

Mme Ndéye Absa Gningue, présidente fondatrice de l’association JEADER estime qu’ils vont inciter de plus en plus à travers le mentorat des jeunes ayant à partir de l’âge de 8 ans à s’initier à l’entreprenariat, à faire en sorte tout ce qu’ils apprennent à l’école, puisse être à trait à tout ce qui est entreprenariat afin qu’ils puissent définir leur métier de demain.

« Pour le camp d’excellence, nous avons voulu cibler les filles dont on parle les premières à travers les différentes académies et au-delà de ça, il est important de faire un focus sur le fait que les femmes sont un avenir certain tout ce qui est entreprenariat, elles entreprennent que ça soit formellement ou informellement. Il est important de les coacher très tôt pour trouver des mentors, c’est pour cela que nous avons décidé de lancer ce camp qui s’appelle « mini me ». Ce camp vise justement à créer un mini leader à partir des mentors qui sont des mentors de grande envergure. L’objectif, c’est de faire en sorte que les jeunes puisent compter sur le mentor parce qu’aujourd’hui, le mentor va leur permettre non seulement d’identifier le métier mais qui va leur valoir leur lettre de noblesse demain. Ces filles viennent de 14 régions différentes. Nous bénéficions un partenariat avec le ministère de l’Education. On va inviter des chefs d’entreprises, l’entreprenariat sera très présent dans le camp », laisse entendre Mme Gningue.

 

Quant à M. Adama Dieng, coordonnateur des programmes des Alumni du département d’Etat américain, il avance que l’ambassade donne des engagements tout en contribuant au financement des projets. Cependant, elle exige de déposer des budgets et des justificatifs à des dates bien déterminées pour voir comment les dépenses ont été effectuées.
Mme Mbaye du ministère de l’Education souligne que le ministère accorde beaucoup d’importance à l’éduction des filles. Et tout ce qu’ils font, c’est dans le cadre de la promotion des jeunes filles et surtout leur maintien à l’école. Selon Mme Mbaye, les élèves bénéficiaires ont eu des résultats performants. Elle a remercié Mme Absa Gningue pour son soutien aux enfants.

« En effet, dans la mise en œuvre de son programme d’activités, JEADER crée des espaces d’échanges et de formation au bénéfice de jeunes filles. Le but visé par le camp d’excellence est de faire connaître à ces adolescentes, d’abord, différents domaines dans lesquels elles pourraient évoluer à l’avenir, de leur inculquer des valeurs civiques, morales, sociales, universelles et des compétences de vie ; de leur offrir des modèles et des exemples de leaders engagés au service de la communauté et de leur pays en vue de développer chez elles, une conscience citoyenne, un esprit d’initiative et d’entreprise, une attitude responsable et proactive, qui caractérisent les leaders. L’organisation de ce camp d’excellence est une contribution citoyenne de l’association JEADER dans la politique de jeunesse de l’Etat, à travers le thème de la campagne des collectivités éducatives 2017 : « Eduquer les enfants pour l’avenir », « Yaar ndaw gni ngireuleuk » », précise-t-on dans le document de presse.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles