Pour promouvoir les meilleures pratiques dans la gouvernance participative : Enda Ecopop initie le Prix du Leadership Local

L’Ong Enda Ecopop, en collaboration avec le Ministère de la Gouvernance Territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire (MGTDAT), ses partenaires du Projet Budget participatif Sénégal, l’Union des Associations des Elus Locaux (UAEL) et l’Observatoire International de la Démocratie Participative pour l’Afrique (OIDP Afrique), a organisé , une rencontre de partage sur le Prix du Leadership Local avec les associations et réseaux de journalistes dans le but de promouvoir la cérémonie de distinction des meilleures pratiques dans la gouvernance participative pour le développement local au Sénégal. En effet, ce prix vise trois catégories à savoir les journalistes, les chercheurs et universitaires et aux collectivités locales sénégalaises.

D’aprés M. Bachir Kanouté, coordonnateur de Enda Ecopop, le prix pour l’excellence dans la gouvernance territoriale tire son origine dans les recommandations de l’Union africaine qui avait suggérée dans la charte africaine des valeurs et principes de la décentralisation que chaque année qu’on puisse organiser des cérémonies pour primer l’excellence.
Il a tenu à préciser que les chefs d’Etat l’ont adopté depuis 2014, ça n’a pas été fait. Et ils veulent positionner le Sénégal pour qu’il soit le premier pays en Afrique à organiser cette cérémonie-là.
« C’est un prix pour primer l’excellence sur le territoire qui cible trois catégories d’acteurs : les collectivités territoriales, parce que c’est là où l’essentiel des activités se déroule ; la presse, les journalistes et communicants qui sont les relais essentiels pour donner la visibilité à ce travail fantastique qui se fait sur les territoires mais aussi les chercheurs, les chercheurs et universitaires qui font un travail de recherche sur les questions de développement qui interpellent la communauté et pour lesquelles, il n’y a pas souvent de réponse », dixit M. Kanouté.
Il estime que les collectivités territoriales sénégalaises, journalistes et communicants sénégalais et aux chercheurs sénégalais vont soumettre leur candidature d’ici le 30 septembre pour qu’on puisse sélectionner à travers un comité scientifique d’une quinzaine de personnalités.
Un grand événement se tiendra au grand théâtre le 7 et le 8 octobre.

D’aprés M. M. Kanouté, le prix, c’est un trophée qui sera remis par le chef de l’Etat, donc les premiers prix de chaque catégorie, seront remis par le chef de l’Etat et ensuite les seconds prix par les différents parrains. Et en dehors du trophée, ils vont mettre en place des soutiens financiers notamment aux journalistes, aux chercheurs qui recevront des bourses.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles