Pollution, changement climatique, pesticide : Avaaz une organisation de défense alerte sur une disparition très prochaine des abeilles, une menace sur notre chaine alimentaire

C’est un véritable holocauste environnemental qui nous guette, car sans la pollinisation par les abeilles, c’est toute notre chaîne alimentaire qui est menacée ! C’est l’alerte lancée par l’Organisation de défense Avaaz.

Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme sur les pesticides toxiques pour les abeilles, et rappellent que nous en utilisons beaucoup plus que nécessaire. Mais tout comme les compagnies pétrolières avec le changement climatique, les géants de l’agrochimie contre-attaquent en finançant des rapports scientifiques douteux. Ils remettent en cause les conclusions de la recherche, offrant aux décideurs politiques une excuse pour retarder leur action.

 

En ce moment-même, des milliards d’abeilles s’éteignent. Il n’y a désormais plus assez d’abeilles pour polliniser les cultures aux États-Unis, et les apiculteurs d’Europe perdent au moins 10% de leurs abeilles chaque année.

Pourtant un plan d’action toujours possible…

« Cette année pourtant, nous pourrions faire émerger un assaut généralisé contre ces produits toxiques en Europe, au Canada et aux États-Unis! Avaaz a développé un plan d’action:

  1. Faire des scientifiques des lanceurs d’alerte en les faisant témoigner auprès des décideurs et ministres;
  2. Financer des études urgentes pour démontrer que nos cultures peuvent s’épanouir sans ces poisons;
  3. Lancer des campagnes publiques massives avec des alliés politiques pour obtenir les interdictions.

Les études scientifiques et les campagnes publiques internationales coûtent cher. Avaaz est peut-être le seul organisme au monde financé de manière participative capable de lever suffisamment de fonds en un laps de temps si court. Nous aurions la capacité de financer des études citoyennes explorant comment cultiver nos champs sans ces poisons, et répondre définitivement à la science biaisée de l’agrochimie. Il est urgent d’agir, et si nous ne le faisons pas, il n’est pas évident qu’un autre pourra le faire. Donnez ce que vous pouvez — avant que la dernière abeille ne s’éteigne:

Pétition, financement de certaines études, mener des campagnes

Nous avons déjà financé certaines études scientifiques charnières. Nous avons aussi la plus grosse pétition du monde pour les abeilles, forte de 4,4 millions de signatures. Et nos efforts de campagne ont contribué à obtenir un moratoire sur les pesticides tueurs d’abeilles en Europe, et à convaincre les pays récalcitrants, comme le Royaume-Uni, de soutenir une interdiction. Mais cela ne suffit pas.

Les géants de l’agrochimie financent des campagnes de lobby politique, font de certains décideurs leurs alliés, et publient des rapports scientifiques peu fiables. Aux États-Unis, l’Agence de protection de l’environnement est ravagée par le nouvel administrateur nommé par Donald Trump. Le gouvernement allemand a même récemment voté en faveur d’une extension de la license du glyphosate en Europe, un cadeau aux multinationales telles que Bayer ou Syngenta.

Les abeilles sont essentielles à la vie sur Terre. Leur pollinisation est à l’origine du tiers de tout ce que nous avalons! Les études financées par l’industrie confirment elles-mêmes l’ampleur de la crise. C’est délirant qu’il nous faille mobiliser tant d’efforts pour faire interdire ces toxines. Mais c’est exactement pour ce genre de grande bataille que notre mouvement existe.

Les véritables experts (les apiculteurs et les scientifiques) veulent que ces pesticides mortels soient interdits. Si nous participons tous à cette levée de fonds, nous pourrons donner du poids à leur voix, montrer qu’ils sont massivement soutenus par le public, et barrer la route aux profiteurs de ces poisons, qui détruisent cette fantastique espèce dont notre survie dépend.

Avec espoir,

Alice, Danny, Marigona, Allison, Mia, Spyro et toute l’équipe d’Avaaz

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles