Politique : Que deviendrait le président Macky Sall, si le « Non » l’emportait ?

Les projections sont dès fois très difficiles à faire, surtout sur le plan politique. C’est pour cette raison que ce domaine est généralement réservé  aux experts.

Mais, il y a des situations où, l’évidence est tellement claire, qu’on n’a pas besoin de l’avis d’un « devin », ni d’un expert, pour comprendre, même dans les moindres détails, les choses à venir.

Dans le cas d’espèce, qui nous concerne, on peut dire, même les yeux fermés que des lendemains difficiles attendent, le président de la République, si à l’issue du référendum du 20 mars prochain, le camp du  » Non » sortait vainqueur.

Ce serait un désastre pour lui. Un coup de massue de l’électorat, à seulement, une année des élections législatives de 2017.

Ce scénario dont il sait forcément les conséquences, sonnerait à coup sûr, le glas de son règne  avant l’heure.

Non seulement, il perdrait la face devant le peuple, mais il deviendrait, un  » simulacre »  de chef d’Etat, dont même, le père du mensonge (satan) aurait pitié.

« La risée » du sénégalais lambda, voilà ce qui le guette, si par malheur le  » Oui » ne passe pas.

Toutefois, il l’aura cherché,pour avoir créé cette situation très embarrassante, et pour lui-même, et pour le pays.

Si un tel scénario devait se produire, il faut craindre pour le pays. Car, il y’a des risques qu’il se retrouve dans une impasse politico-sociale.

L’économie ne sera pas en reste. Elle va forcément en pâtir, à cause de cette impasse, mais surtout du fait d’un régime « moribond » qui va certainement passer le reste de son mandat  à  lutter pour redorer son blason qu’à s’occuper des besoins du peuple.

Il n’y a rien de plus déconcertant pour un président de la République que de perdre la confiance et le soutien de son peuple.

L’enjeu de ce scrutin du 20 mars est donc capital pour la mouvance présidentielle. Il s’agit là d’une question de survie ou de mort politique.

Jean Nzalé

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles