Politique : pléthore de listes, présumés financements du pouvoir, Mansour Ndiaye et ses camarades assènent leurs vérités

Communiqué de presse :

Le Directoire de campagne de la coalition Front National/Baatu Askan Wi, s’est réuni le Mardi 20 Juin 2017 sous la  présidence de M. Mansour Ndiaye, tête de liste de la coalition, pour définir son plan de campagne et se prononcer sur la situation politique nationale.

A l’entame de sa communication, M. Mansour Ndiaye, s’est félicité de l’environnement démocratique qui a prévalu dans les investitures sur les listes du Front National / Baatu Askan Wi, et appelle tous les militants à la mobilisation et au travail.

S’agissant des débats sur les craintes d’un faible taux de participation qui pourrait être occasionné par la pléthore de listes, Front National/Baatu Askan Wi :

– appelle les acteurs à adopter des mesures exceptionnelles, face à cette situation exceptionnelle, en vue d’éviter d’être pris en otage par un système de vote utilisé depuis des décennies ;

– invite les autorités à prendre en considération les différentes propositions des acteurs dans un esprit démocratique et républicain ;

– appelle les formations politiques et candidatures indépendantes à favoriser le consensus autour des représentants qui siègeront aux bureaux de vote en vue d’alléger le contrôle des identités des électeurs ;

– propose l’installation de cinq (05) isoloirs dans chaque bureau de vote pour éviter un long temps d’attente et d’impatience des électeurs qui pourront occasionner un faible taux de participation des électeurs.

Par ailleurs, suite aux allégations tenus à l’occasion du point de presse de la coalition dirigée par l’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, qui affirmait trente (30) listes sur les quarante-sept (47) d’avoir reçu un financement du pouvoir pour se présenter aux élections législatives, Le Front National / Baatu Askan Wi :

– dénonce et se démarque carrément de ces affirmations généralistes et peu rigoureuses de ces caciques politiques, pour la plupart sans métiers en dehors de la politique, et qui s’inquiètent que l’engagement politique de dignes citoyens pour le redressement de leur pays puisse menacer leurs privilèges ;

– précise que la caution aux élections et le budget pour le financement de sa campagne proviennent exclusivement des cotisations de ses membres et des dons de ses sympathisants limités aux montants définis par la loi ;

– invite la presse et les analystes politiques à un regard plus critique des candidatures présentes à ces prochaines élections dont une bonne vingtaine est issue du conglomérat PS-PDS-APR/BENNO, et à ne pas être embarquer par des suppositions politiciennes floues.

Le Front National/Baatu Askan Wi, milite fermement pour qu’après ces élections législatives, de larges réformes soient prises afin d’éviter qu’une telle situation, occasionnant une pléthore de listes, puissent se répéter dans l’avenir.

Ces réformes devront consister à un changement du mode d’élection, à l’application stricte des dispositions réglementaires envers les formations politiques, à la démocratie interne et la réforme en profondeur de l’assemblée avec une limite de mandat de parlementaire au maximum à deux (02) législatures.

Les travaux qui se sont déroulés dans une bonne atmosphère ont abouti à l’élaboration d’un document stratégique et opérationnel de la campagne électorale prochaine.

Fait à Dakar, le 21 Juin 2017                                                                                                                                                                                              Porte-Parole du Directoire

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles