Polémique sur le croissant lunaire : Les Algériens ont fêté l’Aïd-El-Fitr sur la base d’un croissant inexistant, selon Sirius

Ceux qui croient que la polémique autour de l’apparition du croissant lunaire n’existe qu’au Sénégal, l’ont tout faux ! Lactuacho, grand fouineur vous en apporte la preuve via des confrères algériens.

En effet, l’Association d’astronomie Sirius a affirmé vendredi dernier que la fête de l’Aïd el fitr a été célébrée sur la base d’un croissant inexistant.

« On ne peut passer l’éponge sur le fait que sur la base de la seule observation oculaire, le croissant était scientifiquement invisible le jeudi soir », affirme Sirius dans un communiqué, notent nos confrères.

Cette association affirme que « l’observation du croissant du Chawwal a été homologué par le Comité national des croissants lunaires sur la base d’une impossibilité scientifique patente : notamment une prétendue observation du croissant dans quatre Wilayas alors que le croissant était strictement impossible à voir vu qu’il se couchait quasiment avec le Soleil».

Sirius ajoute que « notre Aïd est donc basé sur une erreur sinon une fraude scientifique (le Comité des croissants lunaires prétend toujours dans ses communiqués que sa décision est conforme aux données scientifiques), et cela devrait nous interpeller en tant que croyants et en tant que scientifiques».

Doit-on toujours débattre  sur ce sujet au Sénégal où pourtant depuis plusieurs années les principales grandes familles religieuses célèbrent l’Aïd El Fitr dans l’harmonie ?

Lactuacho vous en laisse le libre commentaire, tout en vous disant : Déwénati !.(A l’année prochaine !)

Avec tsa-algerie.com

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles