Polémique Auchan : L’Etat appelle à la responsabilité des acteurs

Le ministre du Commerce, Alioune Sarr a appelé, vendredi, à Dakar, les acteurs sénégalais du commerce à faire preuve de responsabilité et à éviter toute prise de position xénophobe dans la controverse autour de l’installation au Sénégal du distributeur français Auchan.
Des commerçants sénégalais réclament depuis un certain temps, le départ du groupe Auchan, estimant que sa présence représente un frein majeur pour le développement économique de leur activité.

En réaction, l’Etat du Sénégal a annoncé un projet de décret pour la régulation de la distribution du Sénégal, en collaboration avec tous les acteurs du secteur commercial.

Devant la polémique, le ministre du Commerce, Alioune Sarr a dû monter au créneau pour en appeler à une posture de sagesse.

« Nous devons avoir une stratégie apaisée. C’est notre pays, ce sont les Sénégalais qui vont dans les supermarchés et qui font de petits commerces. Il faut éviter l’affrontement et tout propos qui peut ressembler à de la xénophobie’’, a-t-il conseillé lors de sa rencontre avec l’Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN).

Le Sénégalais n’est pas xénophobe, a d’emblée rappelé le ministre du Commerce, qui ajoute : ‘’Nous avons des valeurs, et un pays est structuré par des valeurs. Les femmes et les hommes publics doivent incarner ces valeurs’’, a-t-il déclaré.

Le ministre du Commerce a rappelé que, chaque année, les Sénégalais de la diaspora envoient des milliards de francs CFA dans le pays. Pourtant, ils vivent et travaillent dans des pays étrangers, a rappelé Alioune Sarr, qui suggère de penser à eux ‘’quand on s’adresse aux étrangers d’ici’’.

’’C’est cela la responsabilité. Le populisme et la démagogie politique ne doivent pas nous pousser à adopter de tels actes. J’en appelle à la responsabilité de part et d’autre’’, a-t-il soutenu.

Il a par ailleurs salué l’attitude de l’Association des consommateurs du Sénégal qui, selon lui, a eu ’’une position de sagesse, une position responsable, équilibrée’’.

’’Nous allons réguler la grande distribution et le commerce de proximité pour que chacun, à sa place, cohabite pour l’intérêt du pays’’, a-t-il promis, rappelant que le Sénégal est dans une compétition nationale, régionale et mondiale, qui doit être soutenue par tous.

APS

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles