Plusieurs blessés après des tirs contre des étrangers en Italie : l’auteur présumé arrêté fait un salut fasciste

Un jeune Italien soupçonné d’être l’auteur d’une fusillade perpétrée à partir d’une voiture à Macerata, dans le centre de l’Italie, a été arrêté par la police, qui a annoncé que les personnes blessées par les tirs étaient des étrangers.

L’homme, retrouvé en possession d’un pistolet, portait une écharpe tricolore sur l’épaule et a fait un salut fasciste après être sorti de son véhicule,   indique « La Repubblica ».

Six blessés, dont quatre graves

La fusillade a fait six blessés, dont quatre graves, selon les médias, qui évoquent plusieurs personnes « de couleur » parmi les victimes. « Les blessés confirmés sont de nationalité étrangère », a notamment écrit la police dans un tweet.

Le suspect, identifié par les médias sous le nom de Luca Traini (28 ans), avait été candidat en 2017 sous l’étiquette de la Ligue du Nord (parti souverainiste notoirement anti-immigration et anti-européen) à des élections administratives dans une commune de cette région des Marches.

Pour le moment aucun lien l’affaire du présumé meurtrier nigerian

Aucun lien n’a pour l’instant été fait par la police entre cette fusillade et un fait divers amplement couvert depuis deux jours par la presse nationale. Un Nigérian demandeur d’asile et dealer de drogue a été arrêté dans cette même ville de Macerata, soupçonné de l’assassinat d’une jeune Italienne de 18 ans dont le corps a été retrouvé mercredi découpé en morceaux dans des valises.

La police a notamment découvert vendredi au domicile de ce Nigérian de 29 ans des vêtements de la victime et un couteau avec des traces de sang.

Source nouvelobs.com

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles