Plus de 130 morts suite à une attaque : le gouvernement malien condamne fermement et promet une enquête sur les circonstances

Le gouvernement malien, dans un communiqué, a fermement condamné l’attaque, samedi matin, du village d’Ogassagou (centre), promettant « l’ouverture d’une enquête» pour éclaircir « les circonstances » de cet assaut qui a fait « plus de 100 morts ».

Le gouvernement malien, souligne  le communiqué reçu à APA,  « condamne avec la dernière rigueur cet acte odieux et exprime sa compassion aux familles des victimes innocentes ».

Donnant dans le même ton, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a qualifié de « drame inqualifiable » le bilan de l’attaque qu’elle évalue également à « plus de 100 morts, En outre, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif, qui a signé le communiqué, a appelé « à la cessation de la spirale de la violence ».

Info rapportée par APA, le village de Ogassagou a été attaqué, samedi tôt le matin, par des hommes armés qui ont ouvert le feu sur les habitants, tuant plus de 134 personnes (enfants, femmes et vieillards), selon le maire de Bankass, cercle dont dépend la localité ciblée.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles