Pikine : Manif des travailleurs municipaux, ils dénoncent entre autres leurs mauvaises conditions de travail et réclament leurs arriérés de salaire

L’intersyndicale des travailleurs municipaux de Pikine n’en peut plus de l’Acte 3 de la décentralisation. Ses membres ont battu hier le macadam pour protester contre les cumuls de plusieurs mois de salaires, les mauvaises conditions de travail…
Le chaud soleil d’hier et le jeûne n’ont pas brisé l’élan des membres de l’Intersyndicale des travailleurs municipaux de Pikine (ITMP) qui ont battu le macadam, pour décrier les désagréments qu’ils vivent, depuis l’avènement de l’acte 3 de la décentralisation. Arborant des brassards, des habits ou des foulards rouges et scandant à haute voix  ‘’à bas Acte 3’’, ‘’nous voulons nos salaires’’, les marcheurs, majoritairement composés de travailleurs municipaux, ont envahi les rues. Brandissant des pancartes portant les inscriptions  ‘’des agents en situation critique avec l’acte 3’’, ‘’acte 3 = désintégration’’, les vagues de manifestants ont quitté les locaux de la mairie de Pikine pour rallier la préfecture, en passant par Bountou Pikine, marché zinc et Tally bou mack.
Dans le mémorandum qu’ils ont remis au préfet de Pikine, Nguèdj Diouf, l’ITMP souligne que ses membres ont accumulé plusieurs mois sans salaire, dans beaucoup de collectivités locales, notamment, les communes de Pikine-Ouest et de Djiddah Thiaroye Kao. Les rares parmi eux qui reçoivent leur salaire doivent souvent patienter jusqu’au-delà du 10, alors qu’ils ont des charges. Le document dénonce aussi l’absence de couverture médicale pour des travailleurs de certaines communes et le non-paiement des prestations familiales.
Certains retraités ne sont plus pris en charge financièrement. ‘’Quelques agents recrutés, après le mois de janvier 2014, viennent de boucler 6 mois sans percevoir leur salaire, même s’ils continuent d’occuper leurs postes d’affectation. Ce qui est plus qu’un scandale à maints égards. Les résultats de l’audit physique effectué pour le compte de la fonction publique viennent d’être affichés, mais beaucoup d’agents sont dans l’embarras de ne voir leurs noms figurer nulle part. Ce qui est inquiétant pour des travailleurs qui ne savent plus à qui s’adresser’’, lit-on dans le mémorandum signé par El Hadji Ibrahima Diop, son secrétaire général.
De ce fait, l’ITMP attire l’attention des autorités sur ces dysfonctionnements qui plombent le développement des collectivités locales, qui affichent ‘’un recul’’ de plusieurs  années, selon eux. Ces travailleurs comptent poursuivre la bataille pour obtenir gain de cause. En attendant, le préfet de Pikine Nguèdj Diouf a promis de rendre compte à qui de droit, après avoir reçu le mémorandum.

‘’Enquêteplus’’

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles