Pétrole : La réduction de la production pétrolière mondiale de 1,8 millions de barils par jour sera effective en février

L’organisation des pays producteurs et exportateurs de pétroles (OPEP) et 11 autres pays non-membres devraient parvenir à atteindre l’objectif de réduction de la production mondiale de 1,8 million de barils par jour (bpd) dès le mois de février.
C’est ce qu’a révélé Noureddine Boutarfa , ministre algérien de l’énergie, qui résumait les conclusions d’une rencontre du comité ministeriel de surveillance de cet accord la semaine dernière.
Le dirigeant a rappelé que 1,5 million de bpd avaient déjà été retranchés à la production mondiale afin de rééquilibrer les cours de l’or noir, suite à l’accord conclu par les différentes parties en fin d’année dernière. «La prochaine réunion du comité de monitoring et de surveillance se tiendra autour du 20-25 mars au Koweït. Elle examinera le niveau d’application de l’accord par tous les pays concernés» a déclaré, optimiste, le ministre.
Si ces déclarations s’avéraient confirmées par les faits, la réduction de la production mondiale d’or noir constituerait une victoire pour l’OPEP généralement connu pour ses dissensions internes qui minent son action. Cette opération n’aurait cependant pas été possible sans l’accord de pays non-membres qui se sont engagés à réduire leur production d’environ 600 000 bpd.
Rappelons que le secteur pétrolier traverse depuis le second semestre 2014 une crise avec la chute des cours de l’or noir. Les analystes suivent avec attention la remontée des prix amorcée en fin d’année dernière mais peu peuvent prédire l’évolution de la courbe tant les facteurs internes et externes menacent ce mouvement haussier.
(Source : Agence Ecofin)

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles