Perturbations à l’Ucad, les étudiants de la Fac lettres vont remettre ça lundi !

Certes ça a chauffé hier vendredi, mais loin de se calmer l’amicale des étudiants de la Faculté des lettres et sciences humaines a décrété 72h de grève et compte déloger les camarades des amphithéâtres lundi prochain.

Et il en sera ainsi jusqu’à satisfaction totale de leur plateforme revendicative. Pour ce qui est des questions pédagogiques, les étudiants veulent la réduction des crédits de 42 à 40 pour le passage en classe supérieure, confirment nos confrères du journal ‘’L’As’’.

Ils réclament également des toilettes, l’arrestation du bourreau de Bassirou Faye. Pour les membres de l’amicale de la Faculté des lettres, le policier qui est mis en cause dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de leur camarade n’est pas l’assassin.

Selon le journal, ce mouvement d’humeur des étudiants laisse planer des soupçons de manipulations politiques, selon des autorités universitaires. Elles s’attendaient à cette situation avec l’ébullition du champ politique depuis l’annonce du référendum..

Mais en plus des étudiants, les enseignants vont entrer dans la danse dès lundi prochain.

Malgré l’adoption par l’Assemblée nationale des nouveaux statuts des Enseignants des universités, le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) sera en grève à partir de lundi.

A l’issue d’une rencontre, le syndicat va donner le mot d’ordre. Les enseignants du supérieur se plaignent des pensions de retraite, des manquements dans leur prise en charge médicale  etc…

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles