Personnes déplacées à Abuja: LA CEDEAO et la Coopération Espagnole offrent des graines améliorées et d’autres matériels d’exploitation agricole

L’Agence régionale de l’agriculture et de l’alimentation (CEDA) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec le soutien de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), a offert aujourd’hui des semences améliorées, des engrais, herbicides et autres outils agricoles destinés à 300 ménages dans les camps de personnes déplacées à Durumi, Kuchingoro et Kuje à Abuja.

Communiqué : Le don a été fait par l’intermédiaire de l’organisation de mise en œuvre, l’Association nationale des négociants nigérians (NANTS). Le programme fait partie du projet de filet de sécurité sociale CEDEAO / RAAF pour «l’autonomisation des personnes déplacées dans leur propre pays grâce à l’agriculture et l’amélioration des moyens de subsistance et de la génération de revenus» financé par la coopération espagnole.

Le projet qui vise à soutenir, autonomiser et améliorer les moyens de subsistance des personnes déplacées par le biais de l’agriculture (en mettant l’accent sur les ménages dirigés par des femmes) renforcera également les capacités des personnes déplacées sélectionnées pour une productivité accrue dans les chaînes de valeur du maïs et de l’arachide.

Le Commissaire chargé de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la Commission de la CEDEAO, M. Sékou Sangaré, a souligné l’importance du projet, déclarant: « Nous devons soutenir et responsabiliser le programme IDPS, car il l’aidera à produire ses propres denrées alimentaires et à se défendre. se ».

Le Commissaire Sangare a souligné que la CEDEAO prenait la question de la sécurité alimentaire au sérieux et qu’elle mettait déjà en œuvre le programme de réserve régionale de sécurité de la CEDEAO dans les États membres. Il a ajouté que 5000 tonnes de céréales avaient été données au Nigeria en janvier, dans le cadre de ce programme.

L’Ambassadeur d’Espagne au Nigéria, Marcelino Cabanas Ansorena, a déclaré dans son discours que depuis 2005, la coopération espagnole soutenait plus de 35 millions d’euros de la CEDEAO dans la mise en œuvre d’initiatives novatrices visant à améliorer les réseaux de sécurité alimentaire des populations vulnérables dans ses États membres.

L’Ambassadeur Ansorena a déclaré que ces projets ne se limitaient pas à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, mais également aux énergies renouvelables, à la promotion des infrastructures, à la migration, au développement et à l’égalité des sexes.

Le président de l’Association nationale des commerçants nigérians (NANTS), M. Ken Ukaoha, a déclaré dans son allocution de bienvenue que le NANTS soutenait les personnes déplacées dans le cadre de leur responsabilité sociale d’entreprise avec des produits alimentaires, des vêtements et des articles de toilette, mais avec l’intervention de la CEDEAO / RAAF, il ont déclaré que «les personnes déplacées internes seront habilitées à améliorer leurs moyens de subsistance, à réduire leur dépendance à l’égard des aides et à créer des emplois».

Ukaoha a appelé les organisations humanitaires à augmenter leur financement et leur soutien aux camps de personnes déplacées dans des zones moins instables, car ceux-ci sont généralement oubliés, l’accent étant mis sur les zones instables.

La représentante des personnes déplacées, Mme Liyatu Ayuba, a remercié la CEDEAO / RAAF, la coopération espagnole et NANTS pour leur soutien dans le soulagement de leurs souffrances. Elle a dit qu’ils étaient principalement des agriculteurs avant l’insurrection qui les a déplacés. En ajoutant cela avec le soutien, ils pourront cultiver, se nourrir et envoyer leurs enfants à l’école.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles