Pèlerinage 2015 : On en sait un peu plus sur l‘identité des 5 sénégalais décédés, 37 autres perdus de vue

La mission médicale sénégalaise déployée en Arabie Saoudite a confirmé dimanche soir à La Mecque les décès de 5 pèlerins sénégalais dans la bousculade de Mouna. Dans un communiqué remis à l’envoyé spécial de l’APS, la mission médicale signale également les cas de 37 pèlerins dont on est sans nouvelle.

’’A la date d’aujourd’hui, 27 septembre 2015, le bilan s’établit comme suit : 05 cas de décès confirmés ; Trente-sept (37) pèlerins sont à ce jour déclarés perdus de vue’’, mentionne le texte.
Le commissariat général au pèlerinage, la famille Burhan, chargée de l’hébergement des pèlerins sénégalais, l’équipe médicale déployée et les voyagistes privés, réunis dans une cellule de crise, ont mené depuis l’accident de Mouna, plusieurs opérations d’identification des corps.
Elle insiste toutefois ’’sur l’importance de la confirmation avant toute déclaration quel que soit le temps que la procédure doit prendre’’, ajoute le communiqué.
Voici la liste des cinq (5) cas de décès confirmés, selon le communiqué :
-Ibrahima Badiane, né le 10 mars 1970 à Lamarane, convoyé par l’agence Al Houda, identifié le 26 septembre 2015
– Diama Ndiaye née le 01 janvier 1947 à Zguinchor, convoyée par l’Agence de Mouhadjririne Wal Ansar, identifiée le 27 septembre 2015
– Maimouna Samba Tall, née le 12 avril 1950 à Agnam Thiodaye, convoyée par l’agence Albarka, identifiée le 27 septembre 2015
– Ababacar Fall né le 08 septembre 1943 à HUE, convoyé par l’agence Albarka, identifié le 27 septembre 2015

– Mariam Diallo née le 31 décembre 1945 à Golléré, convoyée par l’agence Albarka, identifiée le 27 septembre 2015
Le bilan de la bousculade de Mouna s’est alourdi à 769 morts et 934 blessés, a annoncé ce samedi le ministre saoudien de la Santé, Khalid al Falih, lors d’une conférence de presse.
Le drame s’est produit jeudi sur la rue 204, une des deux principales artères menant de Mina à Jamarat, étape marquée par le rituel symbolique de la lapidation de Satan par les pèlerins.
Le bilan le plus lourd remonte à 1990, quand 1 426 pèlerins sont morts dans un tunnel piéton bondé menant aux lieux sacrés de La Mecque.

Source APS

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles