Pêche Fin jeudi d’une formation régionale pour mieux lutter contre la pêche INN, voici les principales recommandations

La lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) dans la sous-région sera désormais renforcée en ce qui concerne la sous-déclaration du jaugeage brut des navires de pêche industrielle, grâce à la formation régionale suivie par des agents qualifiés issus des structures de Suivi Contrôle et Surveillance des Etats membres.

Les 16 et 17 décembre 2015 à Dakar, Sénégal, la Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP) a organisé, avec le soutien de Greenpeace, un atelier régional de formation sur la mesure  du jaugeage des navires de pêches industrielle, à l’issue duquel de fortes recommandations ont été émises en matière de renforcement de connaissances dans le cadre de la gestion de la capacité de pêche et la lutte contre la pêche INN.

Cet atelier régional avait pour objectif principal de renforcer le nombre d’agents qualifiés pour l’évaluation du jaugeage brut des navires de pêche industrielle dans les structures Suivi, Contrôle et Surveillance des Etats membres de la CSRP.

Il était principalement axée sur la présentation des pratiques et obligations internationalement admises en matière de jaugeage des navires de pêche et sur l’initiation à certaines techniques de recoupement des données sur la jauge brute des navires de pêche à partir de sites web publics et de registres nationaux ou régionaux reprenant les caractéristiques des navires de pêche.

Un exercice à bord du ‘‘ITAF DEME’’, navire de recherche du Centre de recherche Océanographique Dakar-Thiaroye (CRODT) à la base navale de Dakar, a permis de mettre en pratique dans des conditions réelles toute la théorie acquise en salle, pour une meilleure assimilation des connaissances.

« La Commission Sous Régionale des Pêches ne ménage aucun effort en ce sens, depuis sa création. Malheureusement, malgré les grands efforts déployés, la CRSP est confrontée aujourd’hui à plusieurs contraintes dont la pêche Illicite Non déclarée et Non réglementée dite pêche INN, telle que la sous-déclaration du jaugeage brut des navires sur la base duquel sont calculées les redevances des licences de pêche de la plupart des Etats. Une situation qui constitue une sérieuse menace pour le secteur de la pêche dans le monde en général et dans la sous-région en particulier », a déclaré Madame Marième Diagne Talla, Secrétaire Permanente par intérim de la CSRP, à l’ouverture de l’atelier.

« En effet, les pertes causées aux économies nationales évaluées à plusieurs milliers de dollars US sont en grande partie attribuables aux navires de pêche industrielle nationaux et étrangers autorisés à opérer dans les eaux sous juridiction des Etats membres de la CSRP, qui exercent plusieurs formes de pêche INN dont la sous-déclaration de jaugeage brut. Afin de pallier le phénomène, la CSRP diligente actuellement la mise en place d’un registre sous-régional des navires de pêche qui sera le premier jalon de la lutte contre la sous déclaration du tonnage brut des navires », a ajouté Mme Diagne Talla.

A l’issue de l’atelier, les Etats ont exprimé leur satisfaction d’avoir suivi cette formation, et émis diverses recommandations.

Il s’agit notamment l’importance d’une méthode de mesure identique à l’ensemble des Etats, pour mieux gérer l’exploitation des ressources et la capacité de pêche présente dans les Zones Economiques et Exclusives (ZEE) des pays de la CSRP les chiffres variant d’un pays à l’autre ; la formation continue des participants dans le but de faire d’eux des formateurs nationaux ;

De l’implication des décideurs au niveau des Etats membres de la CSRP pour le contrôle des  jauges brutes ;

Du  contrôle par les autorités maritimes de la conformité des actes de nationalité et des certificats de jaugeage des navires de pêche industrielle nationaux et étrangers basés dans les différents Etats membres;

De la création d’une synergie dans le cadre des échanges d’informations entre les Etats membres de la CRSP et dans le traitement des dossiers des navires de pêche ;

De  la requalification du personnel en charge du contrôle des navires ;

De la révision, dans le but d’une mise en conformité, des différents textes de loi régissant  la pêche et la marine marchande avec la Convention de 1969, pour l’adoption de la notion de jauge brute (GT) au lieu de ‘‘TJB’’ et de  l’inclusion dans la Convention SCS d’un article traitant de l’harmonisation par les Etats membres des méthodes de calcul du GT conformes à la Convention de 1969.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles