PDS: Les positions divergent quant à la série de manifestations prévue

D’après le journal EnQuête, l’ambiance n’est pas des plus meilleurs au Parti démocratique sénégalais (Pds) où les manœuvres vont bon train. Et les derniers développements démontrent bien que deux camps s’affrontent, sans en donner l’air. Selon nos confrères, ceux qui veulent en découdre immédiatement et dans la rue avec le régime en place et de l’autre côté, ceux qui pensent que les rapports de forces ne sont pas encore favorables pour un tel bras de fer.

La dernière sortie de Farba Senghor et celle de Pape Samba Mboup viennent confirmer cet état de fait. Déjà, lors de la dernière réunion qui avait décidé du report de la manifestation des libéraux, beaucoup de responsables du Pds, dont Mamadou Lamine Keïta et Modou Diagne Fada, s’étaient opposés à la tenue d’une telle manif, dans le contexte actuel.

C’est donc tout le planning établi pour mettre la pression sur le pouvoir, dans un contexte crucial avec le procès de Karim Wade, qui a été remis en cause. Conséquence : la loi de la majorité a été retenue. Et Wade dans tout cela ? Se demande toujours le journal, qui ajoute: Il semble que lui-même n’a pas toutes les cartes en main. Il sonde les uns et les autres avant de s’avancer.

En tout état de cause, si ces derniers jours peuvent constituer une sorte de sondage, cela révèle bien un rapport de forces sensiblement favorable au camp qui ne souhaite pas une confrontation. Cette frange du Pds estime que le Pds n’a pas aujourd’hui les moyens de sa politique d’investissement de la ‘’rue-publique’’…Que Karim n’est pas Me Wade et que donc les militants du Pds ne vont pas se mobiliser avec la même massivité pour se battre, selon un agenda orienté autour d’une mise en liberté du plus célèbre prévenu de la Maison centrale d’arrêt et de correction de Rebeuss.

Dans ce contexte où Karim Wade est devenu une sorte de ‘’fond de commerce politique’’, le retour de Wade, qui est prévu pour demain vendredi, est l’objet de toutes les attentions. Viendra-t-il à cette date à Dakar, malgré cette nouvelle situation ? Que fera-t-il le cas échéant ? Mystère et boule de gomme !

Source EnQuête

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles