Payant le plus lourd tribut du drame mecquois, l’Iran très remonté menace l’Arabie Saoudite

L’Iran qui a payé le plus lourd tribut avec 240 morts et autant de portés disparus, ne cesse d’entretenir la tension. Après des manifs à Téhéran contre les autorités saoudiennes, l’Iran par la voix de son président Hassan Rohani avait même vilipendé l’Arabie Saoudite jusqu’à la tribune des Nations Unies.

Voilà maintenant que le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei menace que l’Iran réagira durement si l’Arabie saoudite ne fait pas son devoir pour permettre le retour des corps des pèlerins iraniens décédés jeudi dernier.

Riyad n’a toujours pas donné l’autorisation pour le retour des corps des 240 pèlerins iraniens tués lors de la bousculade près de La Mecque.
L’ayatollah Khamenei a souligné que son pays avait fait preuve de retenue jusque-là. « Si l’Iran devait réagir, sa réaction sera dure », a-t-il ajouté. Mercredi matin, le chargé d’affaires saoudien a été convoqué pour la quatrième fois au ministère des Affaires étrangères.

Téhéran a officiellement prévenu l’Arabie saoudite qu’il ne donnait pas son accord pour que les corps soient enterrés sur place comme l’ont fait certains pays musulmans.

Les responsables iraniens s’énervent d’autant plus que Riyad n’a toujours pas donné d’autorisation pour qu’un avion-cargo aille sur place pour rapatrier les corps.

Dans ces conditions, cette affaire pourrait provoquer une nouvelle crise entre les deux pays, déjà en froid depuis plusieurs années.

Source ‘’Le populaire’’

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles