Parrainage : recalé, Pape Diop n’en démord pas et exige la validation de sa candidature

Le leader de Book Gis Gis et sa coalition n’en ont pas encore fini avec le parrainage.  A la suite du point de presse tenu par le candidat Pape DIOP le samedi 05 Décembre 2019, la coalition Pape Diop Président 2019 exige la validation de sa candidature et réitère son engagement ferme à l’élire le 24 février 2019.

En effet, à travers un communiqué, la coalition Pape Diop Président 2019 dénonce les manquements gravissimes notés dans le procès-verbal notifié  au mandataire de son candidat par le Président du Conseil Constitutionnel notamment et détaille en ce qui concerne :

– 7.572 parrains déclarés non électeurs et invalidés par le Président du Conseil Constitutionnel alors que la coalition détient les copies des pièces d’identité biométriques CEDEAO avec leurs lieux et bureaux de vote,

– 1.543 parrains de région de vote supposée non conforme alors que leurs pièces d’identité biométriques CEDEAO à la disposition de la coalition prouvent le contraire ;

– l’absence de véritable mise sous scellé des pièces jointes (support électronique des parrains) en violation de la Loi sur le parrainage ;

– le paramétrage du logiciel de vérification des parrainages qui ne semble pas répondre aux dispositions prévues par le code électoral, notamment en ses articles L 57 et L 121. Selon la Coalition c’est ce qui a d’ailleurs pour conséquence des rejets de parrains que le rapprochement avec la version manuscrite aurait aisément validés ;

– la non implication des acteurs dans le paramétrage du logiciel de vérification des parrainages.

De tels constats inexplicables et scandaleux prouvent à suffisance que le fichier électoral à disposition du Conseil Constitutionnel semble différent du fichier électoral consolidé et confirment les velléités de l’existence d’un double fichier.

En effet, pour eux, les motifs évoqués par le Président Conseil Constitutionnel pour l’invalidation de certains parrains du candidat Pape DIOP ne sont ni sérieux ni légaux.

Par conséquent, la Coalition Pape Diop President 2019 dit contester la décision rendue par le Président du Conseil Constitutionnel qui s’est substitué à la juridiction compétente, rejette intégralement le traitement fait sur les parrainages de son candidat et exige le rétablissement dans ses droits.

La dite Coalition appuie ainsi le recours introduit par ses avocats et dénonce cette volonté manifeste d’écarter le candidat Pape DIOP de la course à la Présidentielle.

Convaincue de la validité du parrainage de son candidat, la Coalition Pape Diop President 2019 incite ses militants, alliés et sympathisants à rester vigilants et surtout mobilisés pour faire face de manière ferme et déterminée à toute tentative visant à écarter son candidat de la course à l’élection présidentielle du 24 février 2019.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles