Parking du stade cédé à un promoteur immobilier : C’était l’œuvre de Wade et l’Etat décidé à s’y opposer

Hier  »Le Populaire » parlait d’une partie du parking du stade Léo-poète qui va être décapé pour permettre à un promoteur immobilier privé d’y ériger des maisons. Et cela, sur décision de l’Etat de Sunugaalien qui a cédé le parking en question où l’Etat organise l’examen de passage du permis de conduite depuis plus de 10 ans.

Hier, le ministère des Sports a réagi. « Il nous est revenu qu’une partie de l’assiette foncière du stade (Léo-poète) qui fait partie intégrante du patrimoine de l’infrastructure sportive a fait l’objet d’un morcellement et d’un lotissement en vue d’y ériger des habitations et des commerces », écrivent les services de Matar Ba qui s’empressent de dégager en touche toute responsabilités des tenants actuels du pouvoir.
«Cette situation date bien avant l’avènement du Président (SMS) à la Magistrature suprême de notre pays».

Cette précision faite, Matar Ba et son ministère en apportent une autre: «le Département des Sports s’oppose formellement à toute aliénation ou tentative d’aliénation de la réserve foncière du stade (Léo-poète)». Et d’argumenter dans le sens des craintes émises sur ces mêmes colonnes hier – nous vous disions que bientôt, avec des habitations tout autour, le stade Léo-poète, risque d’être déclassé par la Fifa – en soutenant :

«Outre les questions d’accessibilité et de sécurité qui s’y attachent, la réserve foncière est un élément fondamental de fonctionnalité de l’ouvrage et une condition essentielle de maintien et de sauvegarde de l’homologation conférée par les instances internationales de football notamment ».
C’est pourquoi, poursuit le communiqué, « le ministre des Sports Matar Ba, faisant suite aux très hautes instructions de M. le Président de la République, a saisi le ministère délégué chargé du Budget pour demander l’arrêt des morcellements et des lotissements sur la réserve foncière du stade (Léo-poète) et la restauration de la tranche qui fait l’objet d’un déguerpissement ».

Enfin, le ministre des Sports dit suivre cette question « avec beaucoup d’attention et d’intérêt » et a demandé à ses services de « tout mettre en œuvre pour la restauration de l’assiette foncière du stade (Léo-poète) ».

Source ‘’Populaire’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles