Parfum de scandale à Total et à CGF Bourse : Un pharmacien les traîne en justice

La proposition de vente d’actions faite dernièrement par Total Sénégal aux Sénégalais est une supercherie. C’est la conviction du pharmacien Assane Dieng qui a traîné en justice le Directeur général de Total Sénégal, Thibault Clichy et la directrice de CGF Bourse, Marie Odile Sène Kantoussan pour escroquerie. Le pharmacien qui court derrière les 1200 actions qu’il a achetées  réclame aux mis en cause 250 millions F Cfa. L’affaire sera évoquée le 17 septembre prochain.
Total Sénégal, de même que CGF Bourse, une société d’intermédiation basée à Dakar, ont été traînés en justice par le Dr Assane Dieng, pharmacien de son état. Ce dernier a servi une citation directe au Directeur général de Total Sénégal,  Thibault Clichy, et à la directrice de CGF Bourse Marie Odile Sène Kantoussan. Il les poursuit pour escroquerie.
En fait, le Dr Assane Dieng accuse Total Sénégal et CGF Bourse de l’avoir roulé dans la farine. En octobre dernier, la société Total Sénégal s’était lancée dans la cession du tiers de ses actions, en s’engageant à vendre 290 000 actions à raison de 12.000 F Cfa par action. L’annonce a été faite à travers la presse. C’est dans ce cadre que le pharmacien Assane Dieng s’est rapproché de CGF Bourse pour acheter 1200 actions pour un coût de 12 millions de nos francs. Mais au lieu de recevoir la totalité de ses actions, il ne recevra en fait que 100 actions. Et pendant un bon bout de temps, on l’a fait valser de gauche à droite pour l’octroi du reliquat de ses actions.
Et lorsqu’il s’est dernièrement rendu à CGF Bourse pour une régularisation, il a été royalement ignoré. Suffisant pour le mettre  dans tous ses états. C’est ainsi qu’il a saisi la justice en servant une citation en police correctionnelle à Thibault Clichy, Directeur général de Total Sénégal, mais aussi à la directrice de la société d’intermédiation, notamment Marie Odile Sène Kantoussan, par le biais de son avocat. Dès qu’il a déclenché la procédure judiciaire, Dr Assane Dieng s’est vu proposer un remboursement de 10 millions de francs. Mais, il a dit niet et a décidé de poursuivre sa procédure. Ainsi, pour la réparation de son préjudice, il réclame 250 millions Fcfa.
Le dossier a été évoqué, hier, mais le juge l’a renvoyé à son audience du 17 septembre prochain. En fait, le juge a reporté pour la comparution de Thibault Clichy, mais également à la demande de l’avocat des prévenus qui est hors du territoire. Seule Mme Marie Odile Sène Kantoussan a déféré, hier, à la convocation du juge.

Source ‘’L’As Quotidien’’

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles