Parcelles assainies Comment un talibé de 13 ans a été battu à mort…

L’histoire est inhumaine et a abouti encore à la mort d’un talibé mort des suites de bastonnades de son maître coranique. Le meurtre s’est produit, samedi 4 juin au soir, à l’Unité 12 des Parcelles assainies. Serigne Omar Kane, le maître coranique, avait battu à mort Moussa Cissé, son talibé âgé de 13 ans et originaire de Touba, nous rapporte le ‘’Populaire’’.

Moussa ainsi que son frère-aîné Ahmet avaient été confiés par leur père Ndiat Cissé au marabout Serigne Omar Kane également ressortissant de Touba pour leur apprendre le Coran. Selon les témoignages d’Ahmet, samedi, son jeune frère Moussa n’avait pas maîtrisé une sourate qu’il devait réciter.

Selon le journal, pour le punir, le marabout l’a fait prendre par quatre autres talibés – lui-même Ameth faisait partie des quatre – et le bastonne de midi à 13h avec une cravache en caoutchouc, se reposant par moment pour reprendre son souffle avant de repartir à l’assaut de son talibé.
Il finit par s’arrêter, le talibé en profitant pour se réfugier dans un coin et pleurer à chaudes larmes. Quelques instants après, Serigne Omar Kane l’appelle pour manger, mais le gosse refuse d’abord avant d’obtempérer suite aux grondements du mara.

Le soir vers 17h, les talibés reprennent les apprentissages ; le mara lui demande encore de réciter la même sourate, mais le gosse n’y arrive pas, la sourate étant très longue, dit son grand frère.

Selon toujours ‘Pop’’, de 17h à 18h, le mara l’a encore battu sévèrement au point que le talibé a piqué une crise et s’évanouit.

Pris de panique, Serigne Omar Kane s’arrête avant de le remettre à deux talibés pour l’amener à l’hôpital. Malheureusement, Moussa Cissé meurt en cours de route. Les talibés avertissent par téléphone le marabout qui leur demande de ramener le corps.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles