Paranoïa, stéréotype, profilage racial : C’est parti pour les dérives, quatre musulmans arrachés d’un vol pour usage d’un Smartphone

 

Des effets post-attentats de Paris en voilà ! Une femme américaine de race blanche, dont l’identité n’a pas été révélée, a réussi à retarder son vol de trois heures, en appelant la police et obtenant que  quatre autres passagers  à bord d’un avion soient neutralisés parce qu’ils ressemblaient à des  »hommes du Moyen-Orient ».

L’explication fournie est qu’elle vu l’un d’eux regarder une vidéo sur son téléphone portable alors que l’avion roulait vers la piste. Basé sur ces craintes vagues et ridicules, l’ensemble du vol a été sécurisé vers le bas et les quatre passagers arrachés de leurs sièges.

Le vol Spirit Airlines  avait été autorisé  à quitter Baltimore vers 6 h pour se diriger vers Chicago, mais malgré le fait qu’aucune preuve de danger n’a été trouvée, l’ensemble de l’avion a été chargé de sortir pour que la police puisse faire une fouille complète pour trouver d’éventuelles bombes ou armes.

Au finish, ils n’ont rien trouvé aucune.

Les «suspects» étaient tout simplement des natifs du Moyen-Orient, trois amis qui étaient assis ensemble. L’autre, un arabe aussi était tout simplement assis à proximité.

Le Sergent Jonathan Green, un porte-parole du Maryland Transportation Authority a décrit le moment comme surréaliste, comment un groupe de musulmans a été arrêté en raison de la couleur de leur peau et de leur mode vestimentaire.

Malheureusement, c’est un autre exemple de la façon dont la peur et les préjugés peuvent produire un mélange toxique de fausses hypothèses fondées sur le comportement innocent.

Selon la journaliste Suzanne Kennedy de ABC News,  si chaque personne qui a un sac à dos dans un vol est considérée comme un terroriste présumé, il est peu probable qu’un aéronef puisse quitter un terminal.

C’est ce qui ressemble à succomber à la peur. Les conséquences peuvent être petites et grandes à la fois. Un avion plein de gens a été inutilement dérangé, retardé et perturbé. Quatre passagers ont été harcelés et considérés comme des meurtriers potentiels en raison de la façon dont ils regardaient.

« Mais quel que soit le résultat de leur enquête, il est clair qu’une femme blanche anxieuse ne devrait pas avoir le pouvoir de faire annuler un vol et d’obtenir quatre personnes soient détenues sur la base de rien de plus que son propre préjugé », a-t-elle dit.

addictinginfo.org

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles