Pakistan Une britannique violée avant d’être étranglée dans un ‘’Crime d’honneur’’

Samia Shahid, la femme britannique qui est morte dans un présumé «crime d’honneur» au Pakistan, a été violée avant d’être tuée, ont révélé les enquêteurs. 

La dame, une  esthéticienne, de Bradford, aurait été étranglée en Juillet , lors d’une visite familiale au village de Pandori, situé dans la région nord du Punjab.

La police locale a également déclaré à la BBC  qu’ils croient que son père et son ancien mari de Mme Shahid étaient responsables de son assassinat.

La paire a comparu en cour en Août, mais l’affaire a été ajournée jusqu’au 5 Septembre. Les deux hommes ont été placés en détention provisoire.

L’ex-mari de Mme Shahid, Chaudhry Muhammad Shakeel, est accusé d’assassinat tandis que son père, Chaudhry Muhammad Shahid, est détenu en tant que complice.

La mère et la sœur de Mme Shahid sont également invitées à se rendre au Pakistan pour faire face aux questions des enquêteurs.

Mukhtar Syed Kazam, le second mari de Mme Shahid, a alerté les autorités après la famille de sa femme lui a annoncé qu’elle était morte de causes naturelles au Pakistan.

Mme Shahid avait divorcé M. Shakeel contre la volonté de sa famille, puis a convolé en justes noces avec M. Kazam en 2014.

Les autorités avaient d’abord déclaré que la mort de Mme Shahid a été provoquée par un arrêt cardiaque. Mais un second examen, ont fait ressortir des photos avec des ecchymoses sur son cou, ce qui a conclu que la strangulation était évidente.

Plus de 1000 soi-disant crimes d’honneur ont été enregistrés au Pakistan en 2015, bien que le nombre réel puisse probablement être plus élevé.

Lactuacho.com avec independent.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles