Paix et Sécurité : la CEDEAO s’engage à intégrer le genre dans son architecture

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a entamé l’examen de son étude de base visant à intégrer les dynamiques sexospécifiques dans son architecture de paix et de sécurité en mettant l’accent sur le contrôle des armes légères et de petit calibre.

D’après le communiqué parvenu à www.lactuacho.com, au cours d’une réunion de deux jours qui a débuté le jeudi 26 juillet 2018 à Abuja au Nigeria, le chef de la Division des armes légères de la Commission, M. Joseph Ahoba, représentant le général Francis Behanzin, Commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité, a déclaré: « il est important d’intégrer l’équilibre entre les sexes dans les plans et processus du secteur de la paix et de la sécurité en mettant l’accent sur le contrôle et la prolifération illicite des armes légères et de petit calibre (ALPC) ».

« Les effets des conflits, de la crise et de la sécurité affectent à la fois les hommes et les femmes, mais dans l’ensemble, les femmes sont les plus touchées par les pires conséquences de ces situations », a-t-il ajouté.

Selon lui, «La Division des armes légères de la Commission de la CEDEAO a donc collaboré avec les Nations Unies pour accroître la participation des femmes aux processus de paix et de sécurité, comme le stipule la résolution 1325 des Nations Unies».

Des experts et des représentants des États membres de la CEDEAO, des organisations de la société civile et des organisations internationales évalueront les connaissances, l’attitude et la pratique des politiques et cadres mondiaux et régionaux existants en matière de genre afin de promouvoir la compréhension des dynamiques de lutte contre les ALPC. Ce sera l’intégration (DDR) et faciliter son intégration dans les interventions aux niveaux régional et national.

L’étude de base sur l’intégration des dynamiques de genre dans l’architecture de paix et de sécurité de la CEDEAO fait partie de son programme de soutien à la paix, à la sécurité et à la stabilité (projet PSS UE-CEDEAO).

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles