Ouverture du procès des dix jeunes arrêtés lors de la marche pacifique de la jeunesse mauritanienne

Le procès des dix jeunes arrêtés dimanche 16 avril lors d’un rassemblement au centre-ville de Nouakchott s’est ouvert ce jeudi matin vers 11 heures TU, au Palais de justice, pris d’assaut dès les premières de la matinée par des centaines de jeunes en guise de soutien.
« Nous sommes là pour les soutenir et nous espérons qu’ils seront vite libérés et vont retrouver leurs familles respectives », a affirmé à CRIDEM l’un d’entre eux.

Mardi, le comité de réflexion a annoncé lors d’une conférence de presse la mise en place d’un collectif d’une vingtaine d’avocats, piloté par Maitre Fatimata MBAYE et Maitre Bouhoubeiny, pour défendre les dix jeunes arrêtés en marge d’un rassemblement non-autorisé dimanche dernier.

« Les plaidoiries se passent bien. Tout est en train d’être démonté par le collectif des avocats. Nous sommes confiants pour leur libération », a indiqué à CRIDEM un membre du collectif de réflexion de la marche pacifique de la jeunesse mauritanienne.

Le procès a connu quelques minutes de suspension, avant d’être repris.

Source cridem.org/actualiteafricaine

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles