Oumar Gueye, ministre de la pêche : « aucun protocole d’accord signé avec la Russie pour pêcher dans nos eaux »

Le ministre de la pêche, M. Oumar Gueye a tenu à préciser qu’il n’a pas de protocole d’accord avec la Russie pour pêcher dans nos eaux territoriales. Cette révélation a été faite par le ministre de la pêche en marge de la cérémonie de signature des conventions de concession et sous-concession des infrastructures de pêche, tenue le mardi 27 décembre 2016.

Le ministre de la pêche estime que le Sénégal a des relations privilégiées avec la Russie, avec l’UE, avec d’autres pays avec lesquels, il travaille dans le cadre d’une coopération.

« Vous savez que la Russie investit beaucoup dans le secteur de la pêche au Sénégal. N’oublions pas que l’usine Africamer qui était fermé depuis plus de 12 ans ou plus, a été reprise par des privés russes qui sont dans d’autres secteurs, il y a une usine à Sangalkam, exploitée par des russes qui investissent, qui sont intéressés par l’aquaculture. Je pus vous affirmer qu’aujourd’hui, à l’heure où nous parlons, il n’a aucun protocole d’accord que nous avons signé avec la Russie dans le domaine de la pêche pour pêcher dans nos eaux territoriales. Alors, nous ne comprenons pas que des personnes puissent envoyer une lettre ouverte à un président de la république. D’ailleurs, il est difficile d’identifier les personnes, ils ont mis les pêcheurs. Nous ne poserons jamais un acte qui soit en déphasage par rapport aux intérêts de notre pays et par rapport à des engagements pris par le président Macky Sall », a expliqué le ministre de la pêche, M. Omar Gueye.

D’après le ministre Oumar Gueye, le Sénégal est un Etat très responsable. Et le premier défenseur de la pêche au Sénégal, c’est le président Macky Sall.

Et M. Oumar Gueye de rajouter : « Le Sénégal a adopté une loi, le code de la pêche, c’st la loi 2015-18 du 13 juillet 2015. Si vous parcourez ce code de la pêche, vous verrez que jamais un code n’a été aussi engagé dans la protection de la ressource, dans la protection des pêcheurs artisanaux. N’oublions pas que la pêche artisanale représente presque 85% des débarquements. Personne ne doit imaginer un seul instant que le gouvernement du président Macky Sall puisse poser des actes qui puissent être en retrait par rapport à des engagements que le président a eu à prendre quand il a rencontré les acteurs. Je peux vous affirmer ici qu’il en est absolument rien. Il se trouve que, dans un fonctionnement normal d’un Etat, les ministres effectuent des missions ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles