Ouf de soulagement en Gambie – Alagie Cessay, le directeur de Teranga FM, relâché

Le directeur de la radio privée gambienne Teranga FM, Alagie Ceesay, arrêté le 2 juillet par des agents présumés du renseignement, a été relâché, a-t-on appris mardi auprès de sa famille.Ceesay avait été emmené le 2 juillet au soir en voiture vers une destination inconnue par deux hommes à l’extérieur du siège de la radio dans la capitale, Banjul, selon l’organisation Reporters sans frontières (RSF).

« Alagie nous a appelé dans la nuit de lundi vers 23H00 (locales et GMT) pour nous demander de venir le chercher près de l’aéroport international de Banjul », a précisé à l’AFP un membre de sa famille sous couvert d’anonymat.

Selon la famille, le journaliste a subi pendant sa détention « des traitements dégradants », sans autre indication. M. Ceesay n’a pas été en mesure de confirmer qu’il avait été arrêté par le National Intelligence Agency (NIA) – service de renseignements gambien – et n’a fait l’objet ni de poursuites ni d’une convocation à un poste de police, selon les mêmes sources.

La radio Teranga FM, créée en 2009, est populaire en Gambie en raison notamment de sa traduction quotidienne en langues nationales des nouvelles publiées par les journaux gambiens.

Elle a été réduite au silence au moins trois fois ces dernières années, notamment en janvier 2015, sans explication, alors que son directeur avait été arrêté et interrogé, peu après un coup d’Etat manqué contre le palais du président Yahya Jammeh.

Source ‘’Enquête’’

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles