Opposition sénégalaise Des suspicions et désaccords notés au sein de Fds-Mankoo Wattu Senegal

La coalition Fds-Mankoo Wattu Senegal est une véritable poudrière où les différents membres peinent à se faire confiance. Selon les informations du quotidien ‘’L’As’’, le code de conduite adopté a été proposé par le président de Rewmi, via son poulain Dethe Fall, pour ferrer le Pds qui curieusement fait l’objet de forts soupçons.

En clair, Idrissa Seck soupçonne le Pds de vouloir rejoindre Macky Sall. En atteste d’ailleurs, la décision de Macky Sall d’octroyer des sièges au Pds au Haut conseil des collectivités territoriales.

Pour ainsi éviter toute surprise, nous le journal,  Idy a imposé le code de conduite rendu public hier, au terme de la rencontre de la coalition Wattu Sénégal. En réalité, cette méfiance, entre les deux formations, déteint littéralement sur le fonctionnement de la nouvelle coalition.

D’après toujours ‘’L’As’’, la réunion de l’opposition avant-hier n’a pas été un fleuve tranquille. Selon leurs  informations, il y a eu beaucoup des prises de becs entre leaders de petits partis qui ont pris part à la rencontre.

Celle qui a retenu leur attention a été la proposition de Ousmane Faye. Le patron du Psd a proposé qu’il n y ait pas de coordonnateur qui risque d’éclipser les autres leaders.

A titre d’exemple, il cite le cas de Front pour la défense de la République qui s’identifie à Mamadou Diop Decroix.

Un avis qui a eu le don de susciter une vive réaction à telle enseigne que l’ancien ministre des Sénégalais de l’extérieur Aminata Lo Dieng a dû recadrer les débats en demandant que des mesures soient prises avant que ça ne dégénère.

Le nouveau coordonnateur Malick Gakou a du pain sur la planche, note ‘’l’As’’.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles