Omar Gueye, Ministre de la Pêche : « La pêche maritime occupe la première place des exportations en 2016 avec 204,43 milliards de F CFA »

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de la politique économique et sociale, le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, M. Omar Gueye a présidé l’atelier de partage de la revue sectorielle 2017 du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime. Il estime que la pêche maritime occupe la première place des exportations en 2016 avec 204,43 milliards de F CFA.

« La pêche et l’économie maritime occupent une place importante dans les politiques et stratégies de développement économique et social, par leur contribution significative à l’économie nationale, à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, ainsi qu’à la création de richesses et d’emplois. A titre illustratif, il convient de relever que la pêche contribue à hauteur de 3,2% du PIB et joue un rôle clé dans la nutrition et la sécurité alimentaire en assurant près de 70% des apports en protéines d’origine animale et une consommation moyenne per capita de 29kg/an », souligne M. Omar Gueye en marge de la cérémonie.

Selon M. Omar Gueye, La pêche maritime occupe la première place des exportations en 2016 avec 204,43 milliards de francs CFA, soit 14,63% des recettes d’exportations nationales.
« La pêche continentale et l’aquaculture constituent aussi des leviers importants dans la satisfaction de la demande en produits halieutiques et la création de revenus et d’emplois en milieu rural. Quant au sous-secteur des transports maritimes, son importance est attestée par le fait que 95% des échanges extérieurs du Sénégal s’effectuent par voie maritime », avance Omar Gueye.

D’après le ministre de la pêche, cette Lettre de Politique Sectorielle, fruit d’un processus participatif et inclusif, a d’ailleurs permis de mettre en exergue la coopération exemplaire entre mon Département et les partenaires au développement du secteur de la pêche.
Il estime que l’année 2016 est marquée par des progrès remarquables au niveau de mon Département, en atteste les importantes réalisations enregistrées dans le cadre de la mise en œuvre du Document de Programmation Pluriannuel des Dépenses (DPPD).

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles