Observatoire National des territoires/Goudomp : les points focaux formés sur la gestion de la Plateforme

Une session de formation sur l’utilisation et la gestion de la Plateforme de l’Observatoire National des territoires s’est ouverte, hier jeudi 29 novembre, à Goudomp à l’intention des points focaux des communes  de ce  département. Cette rencontre de trois jours marque le démarrage d’une nouvelle série de formation sur l’Observatoire National des Territoires après les sessions Ziguinchor, Bignona, Oussouye, Kolda et Sédhiou.

L’atelier vise alors à habiliter les secrétaires municipaux, secrétaires généraux de Département, des services techniques départementaux de l’éducation, la santé et de l’environnement de Goudompsur les différents outils de gestion de la Plateforme de l’Observatoire National des territoires (ONT).

Ces points focaux communaux et départementaux de Goudomp sont formés à la mobilisation d’une information territoriale fiable et désagrégée.

Ainsi, selon l’adjoint au préfet de Goudomp, M. Bara Vilane, qui a présidé l’ouverture de cette activité, l’organisation duale du territoire soulève aujourd’hui des difficultés pour sa gouvernance.

Ces difficultés sont souvent liées au déficit d’informations, à la mauvaise planification etc. Ce qui impacte négativement sur le processus d’élaboration et de mise en œuvre des projets de développement. Pour le préfet de Goudomp, il est impossible de planifier, ni de bien de gérer un projet sans une bonne maîtrise de l’information territoriale. D’où la nécessité de disposer d’un système d’informations géographiques éclairées dans le domaine de la planification ou de la gestion des territoires précise M. Vilane Le représentant du Directeur général de l’Agence de Développement Local (ADL), BabacarThiam, pour sa part, est revenu sur le sens et l’importance de la plateforme de l’Observatoire national des territoires dans la mise en ouvre des politiques de développement.

L’Observatoire National des Territoires (ONT),mis en œuvre par l’ADL depuis trois ans, est une plateforme d’échanges et de réflexion multi-acteurs, multisectoriels et multi-niveaux dont le but est d’apporter un véritable outil d’aide à la décision, à l’élaboration, à la mise en œuvre, ainsi qu’à l’évaluation des projets et programmes porteurs de croissance économique et de développement local.

Pendant trois jours, les experts de l’Agence de développement local vont échanger avec les participants, constitués de secrétaires municipaux et représentants des services déconcentrés, sur les différents outils à utiliser pour faire fonctionner la Plateforme et atteindre les objectifs visés.

Dans le cadre de l’animation de l’Observatoire, l’ADL s’est engagée à travailler avec toutes les parties prenantes dans la maitrise de l’information territoriale des collectivités du Pôle Casamance à travers une approche participative et inclusive. C’est dans ce cadre qu’elle a  intégré,  dans la plateforme de l’Observatoire,  le Système de Suivi des Services Sociaux de Base (4 SB) utilisé depuis quelques années par l’UNICEF dans les 14 Collectivités territoriales de Kolda et Sedhiou.

L’ADL est également accompagnée dans la mise en œuvre de la phase test de l’Observatoire National des Territoires (ONT) par le Programme Gouvernance locale pour le développement de l’USAID représenté par Monsieur Moussa Sarr, facilitateur régional de Sédhiouqui invite les différents points focaux à s’approprier de la plateforme pour une réussite de la mise en œuvre du pôle Casamance.

Correspondance particulière

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles