Nouvelle vision éducative : le MAS pour éradiquer l’ignorance, l’analphabétisme et la mendicité dans les milieux d’apprentissage coranique

Travailler la terre, booster le développement du Sénégal par la voie  d’une insertion socio-économique ou l’apprentissage du talibé est liée au travail de socialisation de son terroir ou  (une Daraa / une ferme). Telle est la mission du Mouvement pour l’action et la solidarité (MAS) a vu le jour en 2013 à Dakar  et qui vise à lutter contre l’ignorance, l’analphabétisme et la mendicité dans les milieux d’apprentissage coranique.

Selon la note d’information parvenue à www.lactuacho.com, après son congres tenu à Saint Louis dans le nord du Sénégal,  le MAS  ambitionne de participer à faire reculer la pauvreté par la mise en place d’un bon nombre de projets agricoles, d’élevage et d’aquaculture adaptés pour  chaque contrée.

Cette volonté passe, selon leur vision par la responsabilisation des femmes dans les domaines de la gestion et de la commercialisation des produits, pour faire de ces dernières les actrices naturelles du (PSE) Plan Sénégal Emergeant.

C’est ainsi qu’un site de 50 hectares dans le Dierl au Fouta est  aménagé pour la campagne de cette année et pour diverses variétés dont : le mil, pomme de terre, oignon, tomate et haricot,

Pour ses initiateurs, « c’est le lieu d’encourager et de solliciter en même temps le concours des autorités pour des financements efficaces et adaptés aux conditions socio-économiques pour le développement et de faire du  (daraa/ferme) un model  et  espace réel d’éducation et de croissance ».

Soucieux de réaliser cette noble mission dans le cadre de leur programme d’activité, le Mouvement pour l’entraide et la solidarité (MAS) a multiplié ses initiatives par le canal d’une sensibilisation de ses membres éparpillés à travers les différentes régions du Sénégal.

Selon toujours le document, en outre lors de sa conférence annuelle tenue à la grande mosquée de Dakar sous le thème : ‘’l’éducation est le fondement de l’humanité’’ qui avait réuni plus de cinq cent personnes composés d’hommes et de femmes de tous âges confondus venant du  Sénégal et de la diaspora.

« L’importance de l’éducation dans la vie en société a été soulignée suivant des explications tirées des versets coraniques et des  anecdotes tirées des différentes expériences humaines, un plaidoyer retentissant a été lancé à l’endroit de l’état, partenaires sociaux et autres bailleurs afin de  lutter efficacement contre la mendicité et  l’exploitation des enfants  pour la réalisation effective du programme de modernisation des Daraa /ferme », a tenu à souligner Thierno Amidou Thiaw le Président du Mouvement pour l’entraide et la Solidarité.

C’est ainsi qu’ils se sont engagés à développer la culture de l’entreprenariat tant au niveau des hommes que des femmes, faire du milieu des Daraa le socle où devrait se révéler les talents et aptitudes capables de se mouvoir vers une émergence économique véritable.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles