Nouvelle sortie de Abdoul Mbaye Il cogne encore sur Macky et liste ses tares

Selon Abdoul Mbaye, l’ancien premier ministre du président Macky Sall, l’alternance politique promise cède la place à la restauration de tout ce que les Sénégalais avaient rejeté en 2012 comme pratiques et comme hommes et femmes.

Il a dressé hier ces tares qui ont marqué le régime dirigé par son ancien boss. Solon lui, « la patrie avant le parti » a été reniée au profit d’une administration, d’un secteur parapublic et d’une diplomatie devenus repaires de militants ;

En plus, les cinq ans de mandat sont passés à sept par un tour de passe-passe et un referendum non indispensable mais occasion de dépenser des milliards dans le cadre de marchés passés de gré à gré.

A cela s’ajoutent le « règne d’un clan » qui est de nouveau présent et la reddition des comptes se limite aujourd’hui à une personne emprisonnée.
Pire, selon toujours le PM, les scandales d’argent se multiplient, et le dernier en date est celui qui indemnise à concurrence de 12 milliards fcfa, sans aucune base légale ou arbitrale connue, un prestataire choisi parmi les amis les plus proches dont le service retenu dans le cadre d’une procédure dérogatoire a été reconnu comme désastreux pour le tourisme du Sénégal en terme de devises et d’emplois perdus, etc.
Lactuacho.com avec Jotay.net

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles