Nouvelle loi parlementaire : Moustapha Diakhaté reconnait l’exagération du décompte des voix, mais minimise

Le Président du groupe parlementaire de la majorité a reconnu dans un entretien avec « Enquête » une « exagération dans le décompte des voix non sans toutefois souligner que c’est une erreur de bonne foi. « Il y  a une erreur dans le décompte, mais c’est de bonne foi. Parce que celui qui faisait le décompte n’a aucun intérêt à gonfler les résultats.  A l’assemblée nationale il y a une votation à main levée. Et vous savez qu’il est plus facile de compter quatre personnes qu’une centaine de main levée.  Mais ce qui est clair c’est que selon les dispositions en vigueur du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, on ne peut pas rectifier un vote déjà proclamé par la plénière », a-t-il dit dans ‘’Enquëte’’.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles