Non-port d’un foulard de tête par Mme Obama, une « insulte à un pays islamique », hier pour Trump, aujourd’hui non…pour sa famille

Les Trump ont choisi de ne pas porter d’écharpes de tête lors de leur visite en Arabie Saoudite , moins de deux ans après avoir clashé l’ancienne première dame Michelle Obama pour les mêmes faits.

Melania était élégamment habillée de noir quand elle et son mari ont atterri en Arabie Saoudite hier samedi dans la matinée, mais quand elle est sortie d’Air Force One à l’aéroport international King Khalid de Riyad, sa tenue était conservatrice. L’ancienne Top model de 47 ans portait des stilettos brevetés noirs et ce qui est censé être une combinaison noire (de Stella McCartney d’une valeur 1 495 dollars), cintrée à la taille avec une large ceinture en or.

Mais il lui manquait une écharpe de tête dans un pays religieux qui impose des restrictions parmi les plus sévères au monde aux femmes. La fille et la conseillère du président, Ivanka Trump, ont également refusé de se couvrir la tête lors de la visite d’état. Elle portait une robe imprimée à manches longues (Cidric Charlier de 1 490 dollars) qui montrait ses chevilles alors qu’elle se tenait debout avec son mari Jared Kushner.

Le  prédécesseur de Melania, Michelle Obama, ne s’était pas couverte la tête quand elle avait accompagné le président Barack Obama lors d’une visite de condoléances en janvier 2015 après la mort du roi Abdullah.

Donald Trump a tweeté sa désapprobation à l’époque, en disant: «Beaucoup de gens disent que c’était merveilleux que Mme Obama ait refusé de porter un foulard en Arabie Saoudite, mais ils ont insulté. Nous avons de nouveaux ennemis  (sic).

Autre fait, le président Trump a tendu son pouce à la presse comme salut alors qu’il montait l’escalator du tarmac au terminal royal de l’aéroport de Riyadh. Dans une grande partie du monde arabe, le geste est considéré comme une insulte sexuelle vulgaire, même si beaucoup d’autres en Arabie Saoudite ont contesté cela.

Selon le code rigoureux du royaume pour les femmes, les saoudiennes et la plupart des visiteuses doivent porter une robe noire et lisse, connue sous le nom d’abaya, en public. Il est généralement mal vu de porter des pantalons et on s’attend à ce que les femmes couvrent leurs cheveux et leur visage avec un voile connu sous le nom de niqab.

Mais couvrir la tête n’est pas nécessaire pour les étrangers, et certaines femmes occidentales choisissent de renoncer au foulard en Arabie Saoudite.

Plus tôt cette année, la Premier ministre britannique Theresa May et la chancelière allemande Angela Merkel ont également évité les couvertures de tête, montrant combien il est courant pour les visiteuses de haut niveau de sauter ce pas, en portant pas un foulard ou un abaya.

lactuacho.com avec dailymail.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles