Non Mr Macron, l’essentiel c’est plutôt d’étudier dans de bonnes conditions

Mr le ministre, enlève ton costume de trompeur ça ne donne pas une bonne image à l’éducation des jeunes générations. La question du président français Macron posée à des élèves lors de sa visite dans un collège  à Hann Bel Air n’avait pas pour objet  d’évaluer  le gouvernement sénégalais ni sur les compétences du ministre de l’éducation Serigne MbayeThiam.

Le président Macron voulait par les questions qu’il pose faire une évaluation sur la qualité de l’enseignement dans une classe de 28 élèves (ce n’est pas seulement au Sénégal que les classes sont surpeuplées, en France aussi -mais leur gouvernement fait une évaluation et cherche des solutions à ce type de problème).

La réaction du ministre de l’éducation le poussant à s’introduire dans l’interrogation de Macron face aux élèves est celle d’un ministre affolé qui n’a même pris le temps de réflexion pour bien répondre au président français et donne une autre image…

Le président Français a eu comme réponse «l’essentiel c’est de bien étudier ».

Non, l’essentiel c’est d’étudier dans de bonnes conditions et l’éducation Sénégalaise est en train de vivre les pires moments de son histoire. Quand le gouvernement à travers son ministre de l’éducation tente de cacher cette réalité sans qu’il soit démis de ses fonctions.

Toutes les aides et les milliards promis  pour venir en soutien au secteur de l’éducation ne serviront qu’à l’humiliation du peuple Sénégalais et il est hors de question  de subir cette humiliation sous forme de colonisation.

Mr Serigne Mbaye Thiam a été soutenu par Macky Sall quand les juges de la cour suprême ont invalidé la radiation au concours des élèves maîtres pour leur réintégration dans la fonction publique. Ce comportement devant le conseil constitutionnel est une attitude de défiance de la justice et Mr Serigne Mbaye Thiam n’est pas le seul ministre dans le lot. La liste est longue et ils disent tous que c’est Macky Sall qui les a nommés. Si les gens sont contre, ils le sont aussi  Macky Sall.

C’est pourquoi il est urgent pour l’opposition après le départ de Macron d’investir la rue pour exiger la démission du premier ministre et de tout son gouvernement, leur ôter leur costume de trompeur.

Mr Macron est un jeune président avec une vocation pour une politique africaine liée à la recherche de solutions pour sortir une certaine image  de la France-Afrique que les africains ont comme opinion sur la France.

La France a un rôle majeur dans la recherche de solutions pour éviter au maximum les risques de conflits dans le monde. D’où l’intérêt pour son président d’éviter toute complicité dans la durée avec des gouvernements et régimes qui ne respectent pas leur constitution.

Jon Birahim Cadre-Libéral Paris.

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles