Nigéria : la fièvre hémorragique de Lassa s’aggrave faisant 72 morts

Le bilan de la fièvre hémorragique de Lassa s’est aggravé en passant à 72 morts au Nigeria, de janvier à maintenant, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le nombre de cas confirmés pendant ces deux mois dépasse déjà le nombre total de cas confirmés pendant toute l’année 2017 », souligne l’OMS sur la base des données du Centre national de contrôle des épidémies, au Nigeria.

L’Etat d’Edo, situé dans le sud du pays, est le plus touché par la maladie qui affecte aussi 17 autres Etats de la fédération.

L’OMS décrit la fièvre de Lassa comme une infection virale appartenant à la même famille que celles de Marburg et d’Ebola.

Elle tire son nom d’une localité du nord du Nigeria où elle a été identifiée pour la première fois en 1969.

La transmission de la maladie se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d’autres liquides biologiques d’une personne malade.

Source BBC Afrique

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles