Nigeria : Des lycéennes révèlent avoir échappé à une nouvelle attaque de Boko Haram

Des lycéennes et leurs enseignants déclarent avoir échappé à une attaque menée par des combattants du groupe djihadiste Boko Haram sur leur école, à Dapchi, dans le nord-est du Nigeria.

Selon BBC Afrique qui relaie cette information, ils affirment que les assaillants sont arrivés sur les lieux à bord de plusieurs Pick-up, en lançant des explosifs. Alertés par le bruit, le personnel et les étudiants ont eu le temps de s’enfuir.

Après avoir trouvé l’école vide, les militants du groupe djihadiste ont pillé les bâtiments de l’école. Selon les témoins, les forces de sécurité nigérianes ont repoussé l’attaque.

La BBC a appris par ailleurs que l’armée nigériane a récemment interrompu une opération visant à capturer Abubakar Shekau, le leader de Boko Haram.

Elle a obtenu une vidéo montrant des soldats en train d’avancer dans un camp de fortune censé appartenir à Shekau, dans la forêt de Sambisa, dans le nord-est du Nigeria.

Quatre jours après le début de l’expédition contre le chef de Boko Haram, les soldats ont reçu l’ordre de la suspendre.

Selon toujours BBC Afrique, la semaine dernière, l’armée nigériane a promis une récompense de 8.000 dollars à toute personne qui serait capable de dire où se trouve Abubakar Shekau.

En avril 2014, Boko Haram avait enlevé environ 270 filles lycéennes de la ville de Chibok, dans le nord-est du Nigeria. Plus de 100 d’entre elles ont été libérées et sont retournées dans leur famille en septembre dernier. Mais une centaine de lycéennes sont toujours détenues par Boko Haram. Et on ignore où elles se trouvent.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles