Nigéria : dans une déclaration de son directeur exécutif pour le Nigéria, le FMI constate une bonne reprise économique

L’économie nigériane se remet encore du choc important sur les termes de l’échange qui a déclenché la récession de 2016. 

Au cours des deux dernières années, le rebond des prix du pétrole, une politique monétaire stricte et une convergence des fenêtres de change ont contribué à réduire l’inflation et à reconstituer les marges de sécurité extérieures, a noté  dans une déclaration du directeur exécutif pour le Nigéria du FMI. .

Cependant, des problèmes structurels et politiques persistants, notamment un important déficit d’infrastructures, une faible mobilisation des revenus et une forte dépendance à l’égard de l’argent chaud, limitent la croissance à un niveau inférieur au niveau nécessaire pour réduire les vulnérabilités et améliorer les résultats du développement.

À présent que les élections sont terminées, relève-t-il, les chances d’application plus rapide des politiques sont plus grandes.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles