Niger : Saisie de trois tonnes de cannabis à Niamey

La police antidrogue du Niger a présenté, vendredi, au ministre de l’Intérieur, Bazoum Mohamed, les trois tonnes de résine de cannabis, d’une valeur de trois milliards f cfa, saisies suite à l’assaut donné contre les installations d’un réseau international de trafic de stupéfiant.

La saisie en question a eu lieu dans la nuit du 13 au 14 juin 2018 au quartier Niamey-2000, situé à la périphérie de la capitale nigérienne, nous dit l’Agence APA.

A l’issue de huit semaines de surveillance, les agents de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) ont donné l’assaut sur la planque de ces trafiquants qui était masquée en garage.

Les policiers se sont retrouvés en face de trafiquants bien armés qui n’ont pas hésité à les prendre pour cibles,  avant de céder à la puissance de feu qui leu a été opposée.

Suite à cet assaut, quatre malfaiteurs ont été appréhendés, tandis que plusieurs autres ont pu prendre la fuite.

L’ORCTIS était sur la piste de ces trafiquants depuis avril 2018 après avoir reçu l’information selon laquelle un réseau opérant dans plusieurs pays de la sous-région, en direction du Maghreb et de l’Europe faisait transiter ses marchandises par le Niger.

L’enquête menée avant cet assaut avait d’ailleurs permis l’interpellation d’au moins 12 personnes de diverses nationalités à travers la ville de Niamey et plusieurs autres complices sont d’ores et déjà sur le point de l’être.

La perquisition du prétendu garage a révélé la présence de 1355 casiers de fruits dans lesquels était conditionnés 12 180 plaquettes équivalant à 2,5 tonnes de résine de cannabis, soit une marchandise dont la valeur marchande est estimée à quelques 4,7 millions d’euros (plus de 3 milliards f cfa).

Source APA

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles