Niger : 29 tonnes de produits prohibés saisies à la frontière avec le Burkina Faso

La Police nigérienne a annoncé, mardi soir, la saisie de 29 tonnes de produits prohibés au poste de Makalondi frontalier avec le Burkina Faso.

« Les produits en question ont été interceptés le 16 mai dernier à ce poste frontalier, distant d’une centaine de km seulement de Niamey, dans deux camions, par les agents de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) », a expliqué le commissaire Abdou Moutari de l’ORTIS au cours d’un point de presse, relayé par l’Agence APA.

Selon lui, la valeur marchande de ces produits qui étaient convoyés vers Gaya, près de la frontière du Bénin, est estimée à 560 millions de Fcfa.

Il s’agit de quatre types de produits ont ainsi été répertoriés et soumis à l’expertise du ministère de la Santé Publique, à savoir du Socomol, du Davigra, de l’Anti Cold et de l’Abyvita.

Selon toujours APA, il ressort de cette expertise que seul le premier est autorisé à la vente au Niger, mais avec une autorisation préalable, tandis que les trois autres sont de pures contrefaçons qui ne présentent aucune information sur le fabricant, encore moins sur la provenance.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles