N’Guessan Serge Marie, responsable-Pays de la Bad au Sénégal : « La Bad a investi 670 milliards de F CFA au Sénégal en 40 ans»

En prélude à la revue annuelle conjointe de coopération entre la BAD et le Sénégal, le Responsable Pays du Groupe de la Banque africaine de développement au Sénégal, M. Serge Marie N’GUESSAN a rencontré la presse économique autour d’un petit déjeuner pour échanger les thèmes suivants : la nouvelle stratégie de la BAD et pour l’émergence de l’Afrique; le programme de coopération entre le Gouvernement du Sénégal et le Groupe de la Banque africaine de développement). Il estime que la BAD a investi 670 milliards de F CFA au Sénégal en 40 ans.
« La BAD a été créée pour accompagner les pays africains. Nous avons réalisé 525 opérations en Afrique, 101 opérations au Sénégal. Les chiffres de 2016 sont impressionnants, nous avons atteint 10,8 Milliards de dollars versés sur le continent. On a remis à la disposition des Etats 10,8 milliards de dollars et 6,3 milliards décaissés par les pays. 2016 était une année de choc économique, une année difficile pour les Etats mais la banque a pu les soutenir. Notre résultat net est très satisfaisant. Pour le Sénégal, je félicite les équipes de la BAD. En 40 ans, la Bad a investi 670 milliards de F CFA au Sénégal », a précisé M. N’Guessan Serge Marie, responsable Pays du Groupe de la Banque africaine de développement au Sénégal.
Il précise que sa structure est intervenu au Sénégal avec 12 millions d’euros avec l’autoroute à péage, 120 milliards F CFA de participation de la BAD pour le TER.
Dans un autre registre, il estime que le niveau d’endettement du Sénégal est acceptable. Et la situation du Sénégal est dans les normes. Selon lui, la BAD va accompagner le Sénégal à mieux gérer sa dette.
« Il faut que les ressources mises à la disposition du Sénégal, il faut qu’il les utilise rapidement. Le taux de décaissement est de 19% pour les projets nationaux. On peut améliorer le taux d’absorption, nous souhaitons que ça aille très vite », a martelé M. N’Guessan Serge Marie.
En ce qui concerne, les projets prévus par la BAD en 2018 au Sénégal, M. N’Guessan Serge Marie souligne que 33 milliards de F CFA sont répartis sur trois projets à savoir l’agriculture, l’agro-business et l’industrie. En 2025, on va créer 25 millions d’emplois dans le continent.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles