Ngor foncièrement opposé au recasement des déguerpis de la Cité Tobago dans leur localité

Si les 350 propriétaires de Tobago, dont les maisons ont été rasées en juin dernier par le préfet de Dakar sont aux anges, tel n’est pas le cas des Ngorois.

Comme il fallait s’y attendre, la décision du gouvernement de recaser les déguerpis de la cité Tobago à Ngor ne fait pas que des heureux.

Parce que justement, c’est sur les terres de Ngor que ces déguerpis vont être relogés, sur un site de plus de 6 ha, nous dit ‘’Pop. Certes, le terrain appartient à l’Etat de Sénégal.

Selon nos confrères, à Ngor, on ne comprend pas, alors là pas du tout, que des autorités qui leur disent depuis des années ne pas avoir de terrains disponibles pour la construction d’un Collège d’enseignement moyen (Cem) sur un espace de 2ha, se comportent ainsi.
Cela, alors même que la mairie dispose d’un financement pour ce Cem, et qu’elles puissent aujourd’hui sortir de leur chapeau une réserve foncière de plus de 6 ha pour un recasement.

En A.G hier, à Ngor, sous l’instigation du maire, les populations de ce village de pêcheurs lébous ont mis en garde les autorités, au premier chef SMS et son Premier ministre.

Très déterminées, elles disent qu’elles ne comptent pas laisser un pouce des terres de Ngor être affecté à quiconque. Et de menacer qu’il n’y aura pas de lotissement à Ngor, si ce n’est au bénéfice des Ngorois.

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles