New-York: Solidaires contre la politique discriminatoire de Trump, des juifs forment des barrières pour protéger des musulmans

Des musulmans qui s’agenouillaient pour prier dans le cadre d’une manifestation devant Trump Tower à New York ont été rejoints par des partisans juifs qui ont formé une barrière protectrice autour de leurs personnes.

Une centaine de militants musulmans s’est rassemblée au quartier général des affaires de Donald Trump et à l’ancien foyer de Manhattan pour couper le jeûne, le sixième jour du Ramadan.

Ils ont déclaré qu’ils étaient venus là-bas pour prendre leur repas après le coucher du soleil pendant le mois saint musulman, connu sous le nom d’Iftar, en signe de protestation contre les politiques et la rhétorique du président américain sur l’islam.

« Les musulmans américains, tous les jours sont confrontés à la bigoterie et à la haine en se rendant au travail et à l’école, en postulant à des emplois, en pratiquant leur foi et en vivant simplement leur vie », a déclaré à la CNN Anu Joshi, directeur adjoint du Fonds d’action pour les immigrants de l’État de New York.

Les militants juifs ont manifesté leur solidarité avec les manifestants en protégeant les personnes qui priaient.  « Les juifs forment un périmètre de protection autour de nos frères et sœurs musulmans alors qu’ils se préparent à prier. Nous vous gardons en sécurité », a écrit le groupe Juifs pour la justice raciale et économique sur Twitter.

Après les prières, les manifestants ont partagé un repas comprenant du riz, du poulet et des pizzas.

Les ordonnances rendues par M. Trump interdisant les voyages de six nations majoritairement musulmanes aux États-Unis ont été bloquées par des juges qui disent qu’elles sont discriminatoires et inconstitutionnelles.

Le président a nié que ces ordres sont une « interdiction musulmane ». Peu de temps après son serment, il a estampillé ses plans de « vérification extrême ».

independent.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles