Ndongo Samb Sylla, chercheur à la fondation Rosa Luxemburg « Nous tendons vers un monde qui sera caractérisé par des crises »

En marge de la conférence sur le thème : « Le capitalisme a-t-il un avenir ? » qui rentre dans le cadre des « samedis de l’économie », M. Ndogo Samb Sylla, estime que le système capitaliste est en crise, dans sa phase terminale.

« Cette crise est déjà perceptible, l’Afrique y est depuis  très longtemps. Nous sommes euphoriques parce que nous avons des taux de croissance mais ces taux de croissance ne veulent pas dire que nous allons rattraper les pays riches. Nous allons continuer à avoir un taux de croissance importants mais ce qui va se passer les jeunes n’auront pas d’emploi et à l’horizon, il y a le changement climatique qui nous guette. L’émergence n’est qu’un nom. On peut avoir de beaux chiffres mais on ne va pas régler le problème d’emploi des jeunes. Le capitalisme suit une pente dangereuse. Nous tendons vers un monde qui sera caractérisé par des crises », a indiqué M. Sylla.

Ndongo Samb Sylla, chercheur à la fondation Rosa Luxemburg avance : « Il y a des chercheurs qui ont travaillé pendant longtemps sur le capitalisme, les gens sont arrivés à la conclusion que ce système est dans sa phase terminale.

Qu’est-ce cela veut dire, le capitalisme est un système qui repose sur l’accumulation sans fin de capitaux, c’est-à-dire les plus riches vont continuer à s’enrichir de ce système-là. Les auteurs, ceux qui ont fait des recherches sur ce système nous disent qu’on est arrivé à un point où, il y a moins à moins de possibilités pour créer du profit. Et lorsque ces opportunités vont se tarir, en fait le système va s’effondrer avec ». Il explique que la logique capitaliste ne pourra plus se soutenir, c’est un système qui est à sa phase terminale.

 

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles